AFP

Tsonga, sept extra !

Tsonga, sept extra !
Par Eurosport

Le 30/10/2011 à 09:45Mis à jour Le 30/10/2011 à 22:05

Jo-Wilfried Tsonga a remporté le tournoi de Vienne dimanche, le septième titre ATP de sa carrière. En finale, le Français a dominé l'Argentin Juan Martin Del Potro, adversaire qu'il n'avait jamais battu, en trois manches (6-7, 6-3, 6-4). Lundi, le Manceau sera septième dans la course au Masters.

La totale. En dominant la finale du tournoi de Vienne, Jo-Wilfried Tsonga n'a pas seulement décroché le septième titre ATP de sa carrière. Le Français, tête de série n°1 du tournoi autrichien, a surtout fait un pas de plus dans la course au Masters de Londres. Opposé à l'Argentin Juan Martin Del Potro, un adversaire qu'il n'avait jamais battu en trois confrontations jusqu'ici, Tsonga s'est imposé en trois manches (6-7, 6-3, 6-4). Au terme de 2h30 d'un match âpre mais globalement maîtrisé, "JWT" est parvenu à glaner les 100 points qu'il ambitionnait. Le coup est parfait.

Derrière une première balle, aussi taquine (57% sur l'ensemble du match) qu'efficace (25 aces), Tsonga a construit son succès. Une valse en trois temps en quelque sorte. "Dimanche, pendant la finale, je ne vais pas penser aux points ou au Masters, mais simplement à gagner, le match et le tournoi", avait-il confié au sortir de sa demi-finale victorieuse contre l'Allemand Daniel Brands. Après un premier set équilibré mais concédé au jeu décisif (7 points à 5), "Big Jo" a ensuite parfaitement réagi. Pourtant, le début de la deuxième manche n'augurait rien de bon ; le Manceau ayant été surpris rapidement sur son service. Mené 7-6, 2-1, "JWT" a retrouvé de l'agressivité. Et a peu à peu repris le dessus sur l'Argentin, ancien 4e mondial et encore loin d'avoir retrouvé son meilleur niveau.

Flashé à 218 km/h !

Reuters

Soulagé d'avoir obtenu ce qu'il était venu chercher en Autriche, Tsonga va glaner 100 points précieux qui vont le rapprocher d'une deuxième participation au Masters (après 2008). La défaite d'un concurrent direct, le Serbe Tipsarevic, en finale à Saint-Petersbourg contre le Croate Marin Cilic, n'est pas non plus pour lui déplaire. Triple vainqueur sur ses terres (Bercy en 2008, Marseille en 2009 et Metz en septembre 2011), le Français n'avait jamais gagné hors de l'Hexagone en Europe. Lundi, au moment de débuter le tournoi de Valence et à une semaine de celui de Paris-Bercy, Tsonga occupera le 7e rang mondial au classement Race, dans la course au Masters. Juste devant l'Américain Mardy Fish mais derrière le Tchèque Tomas Berdych.

Scanpix

0
0