AFP

Coupe Davis - Le Canada disqualifié, la Grande-Bretagne opposée à la France en quarts

La Grande-Bretagne défiera la France en quart... après la disqualification du Canada
Par Eurosport

Le 05/02/2017 à 23:53Mis à jour Le 06/02/2017 à 00:18

COUPE DAVIS - La Grande-Bretagne s'est qualifiée pour les quarts de finale de la Coupe Davis, face à la France, en battant le Canada 3 à 2, dimanche à Ottawa. Le tout au terme d'un scénario rocambolesque puisque le Canadien Denis Shapovalov, qui était largement dominé par Kyle Edmund dans le dernier simple décisif, a été disqualifié après avoir touché violemment l'arbitre avec une balle.

La Grande-Bretagne et le Canada ont dû se livrer un cinquième match décisif pour se départager dimanche soir, en huitième de finale de la Coupe Davis. Et Kyle Edmund a finalement offert le point de la qualification (3-2) en battant Denis Shapovalov lors de cet ultime duel. Scène plutôt inhabituelle, le tennisman canadien de 17 ans a en fait été disqualifié alors qu'il était largement mené au score (6-3, 6-4, 2-1). La raison ? Il a envoyé, visiblement involontairement, mais avec une certaine puissance, une balle dans le visage de l'arbitre de chaise Arnaud Gabas après la perte d'un point.

Cet épiphénomène ne fera peut-être pas oublier que la Grande-Bretagne, privée d'Andy Murray, a plutôt souffert face au Canada. Le numéro un mondial, qui avait fait l'impasse après son élimination en 8e à Melbourne, sera peut-être de retour en quarts de finale face à la France.

" On va jouer contre la meilleure équipe encore en lice"

"C'est bizarre de se qualifier dans ces circonstances, mais notre victoire est méritée, a pour sa part résumé le capitaine britannique Leon Smith après la qualification. On va encore jouer notre prochain tour à l'extérieur, contre, à mon avis, la meilleure équipe encore en lice quand on voit sa densité. Mais c'est un défi qu'on se réjouit de relever."

Il n'est pas certain que le compliment suffise aux bonheurs des Français, victorieux du Japon ce weekend (4-1), tant la défaite survenue il y a deux ans face à la Grande-Bretagne demeure un mauvais souvenir. Sur le gazon du Queen's en juillet 2015, Andy Murray avait tourmenté les Bleus en offrant les trois points de la victoire à son équipe, laquelle avait remporté ensuite le prestigieux trophée pour la première fois depuis 79 ans.

Nicolas Mahut, qui s'était incliné en double aux côtés de Jo-Wilfried Tsonga face à Andy et Jamie Murray (6-4, 6-3, 6-7 [5], 6-1), rêve de revanche. "Deux ans après notre défaite au Queen's, je ne l'ai pas oubliée. Ce n'est pas effacé. On a envie de les retrouver", avait-il indiqué avant l'issue du match entre la Grande-Bretagne et le Canada. Cette fois-ci, les Tricolores auront au moins le choix du terrain.

0
0