From Official Website

Safin, point final

Safin, point final
Par Eurosport

Le 09/04/2007 à 08:10Mis à jour

Marat Safin n'a laissé aucune chance à un Paul-Henri Mathieu laborieux, dimanche, en quarts de finale de Coupe Davis. La Russie élimine donc la France (3-2) pour la troisième année consécutive et recevra l'Allemagne en demi-finale. Grosjean avait battu An

COUPE DAVIS - Quarts de finale

Russie bat France 3-2

Marat Safin (RUS) bat P-H. Mathieu (FRA) 7-6 (7/3), 6-3, 6-2
Face-à-face : 2/2.
> Revivez le film du match

Marat Safin serre les mains du groupe Russie, staff et joueurs alignés au bord du court, avec un petit sourire d'autosatisfaction. Une fois de plus, le voici héros du dimanche soir. Malgré une douleur au pied (ampoule) qui avait poussé Tarpitschev à le remplacer par Davydenko en double, le Russe a dominé Paul-Henri Mathieu en trois sets lors du match décisif entre la Russie et la France.

Pour la troisième fois consécutive, la France s'incline face à la Russie en quarts de finale. Pour la troisième fois de sa carrière, Paul-Henri Mathieu perd le dernier simple face à cette même équipe. Après Mikhail Youzhny à Bercy (finale 2002), Igor Andreev en 2005, c'est Marat Safin qui a paralysé l'Alsacien.

Le match a duré douze jeux. Le temps pour le Russe d'imposer son pragmatisme (je claque tous mes services et je nettoie toutes les lignes) et pour le Français de reculer un cran de trop. Ecrasé par le service de Marat lors du tie-break du premier set, Mathieu a oublié d'avancer dans le court. Un régal pour Safin qui a multiplié les estocades plus ou moins osées.

Jamais deux sans trois

Après l'échec de Richard Gasquet, incapable de révolte face à Youzhny vendredi, les errements de Sébastien Grosjean en double samedi, "PHM" est retombé dans ses plus anciens travers face à Marat Safin. Il est resté collé à sa tactique initiale, bouger latéralement et en profondeur le Russe, sans se donner les moyens de la rendre plus efficace (avancer) et souffert de cette myopie au fil des points.

Impressionnant en première balle, Safin n'a connu que très peu de moments faibles dans cette rencontre. Dans la troisième manche, il flanche à 2-1, après un break. Mathieu possède trois balles de débreak mais n'en profite pas. Le match est terminé.

Patrice Hagelauer, entraîneur et membre du groupe France présent à Moscou, expliquait après la victoire de Grosjean que Guy Forget avait "besoin de trois joueurs de simple", que c'était "la règle aujourd'hui en Coupe Davis." A voir l'équipe russe, on se demande s'il n'en faut pas quatre (Davydenko, Youzhny, Andreev et Safin ont joué)...

A moins que la stratégie qui consiste à considérer le double comme aléatoire ne soit valable que pour des équipes possédant le talent individuel des Russes.

S.Grosjean (FRA) bat I.Andreev (RUS) 7-5, 4-6, 1-6, 6-3, 6-4.
Face-à-face : 1/0.
> Revivez le film du match

Sébastien Grosjean l'a fait. Au fond du trou samedi soir, embourbé dans les tranchées de la ligne de service de la terre battue trop meuble du stade Loujniki, le Marseillais a fait amende honorable et a finalement apporté le point de l'espoir à l'équipe de France de Coupe Davis. Lire la suite :
>Grosjean arrache l'égalisation

0
0