Si l'information est confirmée, elle ne devrait pas plaire aux nostalgiques de la Coupe Davis. Alors que la deuxième édition de la nouvelle formule de l'épreuve est lancée ce jeudi dans trois villes-hôtes (Innsbruck, Turin et Madrid), le groupe Kosmos aurait trouvé un nouvel organisateur à l'avenir. Selon le Telegraph britannique, un contrat de cinq ans aurait été ficelé avec Abou Dabi.
Après les couacs de la billetterie lors de l'édition inaugurale en 2019 et l'annulation de l'année suivante liée au coronavirus, la nouvelle Coupe Davis n'a pas vraiment réussi son lancement. Cette délocalisation au Moyen-Orient aurait ainsi l'avantage d'assurer des rentrées financières au groupe Kosmos, au risque de dénaturer encore un peu plus l'épreuve centenaire.
Coupe Davis
La Russie a gagné la Coupe Davis, mais presque tout le monde s'en fout
IL Y A 17 HEURES
Cette perspective émerge alors que les capitaines de sélections réunis à Innsbruck, où la phase de poules aura lieu à huis clos pour les groupes C et F à partir de jeudi, ont plaidé pour un retour au format domicile-extérieur. Une manière pour eux de redonner son âme à la Coupe Davis mais qui ne semble donc pas entrer dans les plans de Kosmos.
Coupe Davis
La Russie gagne, Djokovic domine et Lopez dans l'histoire : La Coupe Davis en 5 stats
HIER À 23:48
Coupe Davis
Medvedev : "Je suis plus heureux pour l'équipe que pour moi"
HIER À 22:59