AFP

Indian Wells: Juan Martin del Potro s'offre Novak Djokovic en demi-finales

Del Potro met Djoko K.-O.
Par Eurosport

Le 17/03/2013 à 01:18Mis à jour Le 17/03/2013 à 02:16

Juan Martin Del Potro a mis fin à la série de victoires de Novak Djokovic. L'Argentin a pris le dessus sur le numéro un mondial en demi-finales d'Indian Wells.

Juan Martin Del Potro n'a pas volé sa finale à Indian Wells. 24 heures après avoir bouté Andy Murray hors du tournoi, l'Argentin a fait encore plus fort en sortant Novak Djokovic. Le Serbe n'avait pourtant plus perdu depuis l'automne dernier et sa drôle de défaite à Bercy contre Sam Querrey. Depuis, il avait enchainé 22 victoires de rang, la deuxième plus longue série de sa carrière. Mais contre Del Potro, il a fini par rendre les armes. Sacrée performance de la Tour de Tandil, qui vient donc en deux jours de s'offrir le scalp des deux meilleurs joueurs du monde malgré la perte du premier set.

Les deux joueurs ont offert une énorme baston de près de trois heures sous le cagnard californien. Comme face à Murray, Del Potro a donc cédé le premier set. Dès la fin de celui-ci, il a donné l'impression d'accuser le coup physiquement. A plusieurs reprises, selon une attitude désormais caractéristique, on l'a vu courber sa grande carcasse, comme pour afficher sa lassitude. Mais le vainqueur de l'US Open 2009 est un guerrier. Il n'a jamais rien lâché. Il sait aussi appuyer là où ça fait mal. Au-delà de son grand coup droit, arme traditionnelle, il a multiplié les slices de revers qui ont beaucoup perturbé Djokovic.

Premier Masters 1000 pour Del Potro?

Dès le début du deuxième set, le Serbe a commencé à beaucoup subir le jeu. Mais lui non plus n'est pas du genre à lâcher prise. Mené 5-2 avec un double break de retard, il a poussé Del Potro dans ses derniers retranchements en effaçant un de ses deux services de retard. Mais dans le dixième jeu, l'Argentin a tenu bon. A l'entame de la manche décisive, Djokovic a semblé prendre le dessus en menant 3-0. Acculé, Del Potro a fini en trombe, remportant six des sept derniers jeux de la rencontre. C'est la sixième fois de sa carrière qu'il parvient à décrocher une victoire face à un numéro un mondial, poste qui, il ne le cache pas, il aimerait viser à moyen terme.

Dimanche, il retrouvera Rafael Nadal, qu'il n'a plus affronté depuis leur duel épique en finale de la Coupe Davis 2011. Ce n'était pas forcément la finale la plus évidente en début de semaine, compte tenu de l'extrême difficulté du tableau de Del Potro et des incertitudes entourant le retour sur dur de Nadal. Mais ce choc promet énormément. Les deux hommes ont en commun d'avoir dû subir les caprices de leur corps. Ils partagent aussi une ambition commune: celle de revenir au sommet, même si celui de l'Espagnol se situe jusqu'ici sur des hauteurs supérieures. Pour Del Potro, qui n'a encore jamais remporté de Masters 1000, un titre ici constituerait une grande première. Et une promesse pour l'avenir.

0
0