Getty Images

Mannarino a résisté mais Thiem l'a fait céder (7-6 [4], 7-6 [3])

Mannarino a résisté mais Thiem l'a fait céder
Par Loris Belin via AFP

Le 18/08/2017 à 00:48Mis à jour Le 18/08/2017 à 01:05

MASTERS 1000 CINCINNATI - Adrian Mannarino a fini par céder face à l'Autrichien Dominic Thiem (N.3) en deux tie-breaks jeudi en huitièmes de finale de Cinncinati (7-6 [4], 7-6 [3]). Le Français a de nouveau montré un beau niveau de jeu mais il est tombé sur plus fort. Mannarino n'a toutefois pas tout perdu, puisque malgré la défaite, il est assuré d'une place de tête de série à l'US Open.

Adrian Mannarino, dernier Français en lice dans le Masters 1000 de Cincinnati, s'est incliné jeudi en 8e de finale face à l'Autrichien Dominic Thiem, 8e mondial.Mannarino, 36e au classement ATP, a cédé en deux sets serrés 7-6 (4), 7-6 (3).

Au terme de 2h01 accrochées, Mannarino a fini par craquer, de peu. Dans le coup pendant la majeure partie du premier set, interrompu pendant deux heures à cause de la pluie, le Tricolore pourra regretter un premier tie-break mal exploité alors qu'il menait 3-1 avant de céder sous les lourdes frappes de son adversaires.

La puissance de Thiem a fini par faire la différence

Un temps assommé dans le second set après avoir perdu son service (0-3 pour débuter), "Manna" est revenu à la hauteur de Thiem en le breakant pour arracher un jeu décisif. Mais l'Autrichien, en panne de résultats probants cet été, a fait la course en tête dans le tie-break pour décrocher son billet pour les quarts de finale.

Il sera opposé au prochain tour à l'Espagnol David Ferrer (N.31 au classement ATP), vainqueur plus tôt de son compatriote Pablo Carreno (N.17) 6-4, 6-4.

Adrian Mannarino n'a toutefois pas de quoi rougir. Solide dans l'échange, il n'a surtout jamais failli mentalement, restant dans le coup jusqu'au bout de la rencontre, conifmrant sa bonne tournée américaine. Il est l'un des rares Français, sinon le seul, à se mettre en évidence lors de cette tournée nord-américaine sur ciment, dont le point culminant sera l'US Open dans 10 jours. La semaine dernière, il avait atteint les quarts de finale du Masters 1000 de Montréal, mais il s'était incliné face au prodige canadien Denis Shapalov, 143e mondial, en trois sets (2-6, 6-3, 6-4). Un bon passage qui assure au tennisman de 29 ans une place comme tête de série à Flushing Meadows grâce à sa performance dans l'Ohio et aux nombreux forfaits qui touchent le tableau masculin.

0
0