MASTERS CUP - Demi-finales

Juan Martin Del Potro (ARG, 5) bat Robin Söderling (SUE, 9) 6-7(1/7), 6-3, 7-6(7/3). Prochain adversaire : Davydenko

Masters Cup Londres
La sensation Davydenko
28/11/2009 À 14:17

Juan Martin Del Potro est l'homme fort de cette 2e moitié de saison. Vainqueur de l'US Open en septembre, l'Argentin s'est qualifié pour la finale de Masters Cup lors de sa 2e participation. Une qualification acquise avec volonté face à Robin Söderling, dur à cuire tout au long de cette semaine qui aura joué son rôle de remplaçant d'Andy Roddick avec panache. L'Argentin regrettera peut-être la perte de la première manche, en gâchant quatre balles de break et en ratant complètement le jeu décisif, perdu 7 points à 1. Un départ raté pour le 5e mondial qui s'est remis sur les bons rails en réalisant une 2e manche parfaite. Le troisième set lui a tout de même donné quelques sueurs froides, après son service concédé à 3-2 pour la première fois de la partie. L'Argentin ne s'est pas affolé en recollant au score immédiatement, pour conclure dans le tie-break final sur son douzième ace et devenir le 3e Argentin à rallier la finale des maîtres après David Nalbandian en 2005 et Guillermo Vilas en 1974, vainqueurs ces années-là.

En finale, l'Argentin retrouvera Nikolay Davydenko, avec qui il a désormais un point commun : une victoire de prestige face à Roger Federer. Le Sud-Américain de 21 ans est mené 2-1 dans son face-à-face contre le Russe qui a remporté leurs deux rencontres sur dur à Paris-Bercy en 2007 et en Masters Cup l'an passé. En un an, le grand Argentin de Tandil a encore pris de l'envergure, au point de passer outre sa blessure aux abdominaux qui a failli lui coûter sa participation à Londres... au grand dam de Jo-Wilfired Tsonga qui attendait le désistement d'un autre membre du Top 8 pour entrer en scène. C'était sans compter sur l'exceptionnel esprit de combativité de Del Potro qui est bien l'un des maîtres de la saison. Quelle que soit l'issue de la finale. S'il gagne son premier titre en Masters Cup dimanche, JMDP deviendrait 4e mondial pour la première fois de sa carrière, au nez et à la barbe de Murray, qui serait alors le grand perdant du rendez-vous londonien.

Masters Cup Londres
Djokovic reste à quai
27/11/2009 À 14:10
Masters Cup Londres
Djokovic et Wawrinka ont une place à défendre
09/11/2014 À 17:02