Getty Images

Federer-Thiem : du 50-50, vraiment ?

Federer-Thiem : du 50-50, vraiment ?

Le 17/03/2019 à 09:02Mis à jour Le 17/03/2019 à 11:34

INDIAN WELLS – Roger Federer et Dominic Thiem ont rendez-vous dimanche pour se disputer le premier Masters 1000 de l’année (pas avant 23h30). Si les deux joueurs sont à égalité dans leurs confrontations, le Suisse, déjà cinq fois champion dans le désert californien, part avec l’avantage de l’expérience et de la fraîcheur physique puisqu’il a bénéficié du forfait de Rafael Nadal en demi-finale.

Le contexte

Dans la foulée de son 100e titre en carrière décroché à Dubaï, Roger Federer a très rapidement retrouvé ses marques à Indian Wells où il jouera sa cinquième finale consécutive. Battu par Novak Djokovic en 2014 et 2015, le Suisse n’avait pas participé au tournoi en 2016 à cause de son opération au genou, avant de l’emporter en 2017 contre Stan Wawrinka et de s’incliner l’an passé face à Juan Martin Del Potro. Dimanche, il aura l’opportunité de devenir le seul joueur à avoir triomphé à six reprises en Californie, et d’ajouter un 101e trophée à son impressionnante collection sur le circuit ATP.

Dominic Thiem célèbre, de son côté, son retour aux affaires par une troisième finale en Masters 1000 en carrière, la première sur dur. Exténué en début de saison et affaibli par un virus, il a traversé les mois de janvier et de février comme un fantôme, mais s’est refait une caisse physique en Californie. L’Autrichien n’a lui aussi joué que quatre matchs, profitant du retrait de Gaël Monfils en quart de finale. Surtout, il a prouvé que son jeu de terrien convenait parfaitement aux conditions particulières d'Indian Wells : il a exploité à merveille la lenteur de la surface et la hauteur du rebond avec ses coups liftés. Il a aussi impressionné par sa capacité à rester patient face aux grands serveurs Ivo Karlovic et Milos Raonic qui lui ont fait face.

Vidéo - Il a mis le temps mais Thiem a contenu Raonic : sa victoire en vidéo

02:49

Face-à-face

Roger Federer et Dominic Thiem sont à égalité parfaite dans leurs confrontations, avec deux victoires de chaque côté. L’Autrichien s’est imposé sur terre battue à Rome et sur gazon à Stuttgart en 2016 contre un adversaire, il est vrai, quelque peu affaibli par sa blessure au genou à l’époque. Il n’en reste pas moins que ces deux victoires lui ont certainement donné la conviction qu’il pouvait le refaire. Le Suisse s’est, quant à lui, imposé à Brisbane toujours en 2016, et enfin beaucoup plus récemment en poules du dernier Masters de Londres (2018).

Leurs parcours

Roger Federer

2e tour : bat Peter Gojowczyk (6-1, 7-5)
3e tour : bat Stan Wawrinka (6-3, 6-4)
1/8e de finale : bat Kyle Edmund (6-1, 6-4)
1/4 de finale : bat Hubert Hurkacz (6-4, 6-4)
1/2 finale : bat Rafael Nadal (forfait)

Dominic Thiem

2e tour : bat Jordan Thompson (6-4, 7-5)
3e tour : bat Gilles Simon (6-3, 6-1)
1/8e de finale : bat Ivo Karlovic (6-4, 6-1)
1/4 de finale : bat Gaël Mondils (forfait)
1/2 finale : bat Milos Raonic (7-6(3), 6-7(3), 6-4)

Vidéo - Federer, version nostalgique : "J'espère qu'on aura d'autres confrontations avec Rafa"

04:52

Ils ont dit

Roger Federer

"Je suis prêt, je suis très content de jouer contre Dominic Thiem qui a joué un match fantastique contre Milos Raonic. J’espère faire un grand match en finale, un an après ma défaite difficile contre Juan Martin Del Potro. Dominic est l’un des joueurs les mieux préparés physiquement du circuit et il frappe très fort dans la balle."

Dominic Thiem

"C’est toujours quelque chose de spécial de jouer contre Federer, et le faire en finale d’un Masters 1000 l’est encore plus, puisque c’est seulement la troisième de ma carrière. Je sais que ce sera très dur, mais je donnerai tout pour décrocher mon premier titre dans cette catégorie."

Trois chiffres à avoir en tête

49. Roger Federer va jouer la 49e finale de sa carrière en Masters 1000, record de… Rafael Nadal égalé. Ce sera également la 153e finale du Suisse sur le circuit ATP.

9. Pour la 9e année consécutive, l’un des membres du "Big Three" (Roger Federer, Rafael Nadal et Novak Djokovic) est en finale à Indian Wells. En 2010, Ivan Ljubicic avait triomphé d’Andy Roddick en Californie lors de la dernière finale sans l'un des trois monstres du circuit.

0. Roger Federer n’a jamais perdu une finale sur dur contre un joueur avec un revers à une main. Le Suisse a d’ailleurs confirmé cette statistique récemment contre Stefanos Tsitsipas à Dubaï.

Vidéo - Défense de fer et smash pour finir : Federer a mis le feu à Indian Wells

00:44

Notre avis

Roger Federer a clairement l’étiquette de favori de cette finale, et ce pour plusieurs raisons. Au-delà d'un palmarès incomparable avec celui de son adversaire, il surfe sur une dynamique très positive : le Suisse vient de remporter neuf matches d’affilée (dix si l’on compte sa demi-finale gagnée sur forfait) et par la même occasion son 100e titre aux Emirats Arabes Unis voici deux semaines. Débarrassé du "poids" de cette barre mythique, le Suisse a retrouvé des niveaux de jeu et de confiance très élevés cette semaine. Face à un Dominic Thiem qui aime avoir le temps de construire les points, il semble capable d’écourter les échanges et de venir au filet pour étouffer son adversaire.

Lors de leur dernier duel à Londres, Federer avait aisément pris la mesure de Thiem (6-2, 6-3) alors même qu’il avait commencé la phase de poules de la pire des manières contre Kei Nishikori. Mais l’état de fatigue avancé de l’Autrichien en fin de saison à cause d'un calendrier surchargé avait facilité la tâche du Bâlois dans des conditions indoor qui lui étaient aussi certainement favorables. A Indian Wells, la musique pourrait être différente tant la surface prend bien le lift et les services très kickés de Thiem qui a affiché des pourcentages de premières balles impressionnants (87 % et 76 %) contre Karlovic et Raonic.

Tout l’enjeu pour le plus jeune des finalistes sera d’emmener son adversaire dans une filière plus longue et plus usante physiquement. Mais le format court des trois sets et le jour de repos supplémentaire dont a bénéficié Federer devraient lui permettre de tenir le choc, même en cas d’échanges prolongés. Plus adroit à la volée et plus complet techniquement, le numéro 4 mondial part indéniablement avec une longueur d’avance, même si Thiem pourrait le faire vaciller grâce à sa puissance et à sa lourdeur de balle.

Notre pronostic : Federer en deux sets

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0