Getty Images

Décidément verni, Kecmanovic continue son aventure

Décidément verni, Kecmanovic continue son aventure

Le 13/03/2019 à 20:15Mis à jour Le 13/03/2019 à 20:47

INDIAN WELLS - Miomir Kecmanovic poursuit sa belle aventure en Californie. Après avoir été repêché en début de tournoi, le Serbe de 19 ans a profité mercredi de l'abandon de son adversaire Yohihito Nishioka (6-4, ab.) pour rejoindre les quarts de finale d'un Masters 1000 pour la première fois de sa carrière. Il y affrontera Milos Raonic ou Jan-Lennard Struff.

Miomir Kecmanovic vit un rêve éveillé dans le désert californien. A 19 ans, le 130e joueur mondial a parfaitement exploité son statut de "lucky loser" après le forfait de dernière minute de Kevin Anderson en début de tournoi. Après s’être défait de Maximilian Marterer, puis de Laslo Djere, il a profité mercredi de l’abandon du Japonais Yoshihito Nishioka (6-4, ab.) après 53 petites minutes de jeu pour s’adjuger une troisième victoire d’affilée et surtout le droit de disputer son premier quart de finale de Masters 1000 en carrière. Il affrontera à ce stade de la compétition Milos Raonic ou Jan-Lennard Struff.

Un Serbe peut en cacher un autre. Si le numéro 1 mondial Novak Djokovic s’est fait sortir dès le 3e tour à Indian Wells à la surprise générale, son jeune compatriote Miomir Kecmanovic a parfaitement pris la relève. Et il n’a pas dépensé beaucoup d’énergie sur le court. Après un début de partie serré, son adversaire Nishioka a sollicité plusieurs fois l’intervention du kinésithérapeute pour des douleurs dorsales. Le Japonais a fait l’effort d’aller au bout du premier set, mais n’a pu poursuivre à sa grande frustration.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0