Getty Images

Jo-Wilfried Tsonga fera l'impasse à Indian Wells en raison d'un souci de santé

Tsonga fera l'impasse à Indian Wells en raison d'un souci de santé

Le 15/02/2019 à 16:56Mis à jour Le 15/02/2019 à 18:22

INDIAN WELLS - Actuellement dans une bonne dynamique, Jo-Wilfried Tsonga ne jouera pourtant pas le premier Masters 1000 de la saison en Californie. Pour nous, il revient sur les raisons profondes de ce choix lié à un souci de santé qui le perturbe depuis des années. Le Français est "drépanocytaire", une maladie qui l'affecte lors des longs trajets.

Dans sa carrière, Jo-Wilfried Tsonga s'est souvent battu contre son corps. Mais pas seulement contre les blessures liées à sa pratique intensive du tennis, comme ce fut le cas notamment la saison dernière. Le Manceau nous a confirmé un handicap qui l'a accompagné toutes ses années et qui l'a conduit à prendre une décision radicale en vue de la tournée américaine : zapper le premier Masters 1000 de la saison, du 7 au 17 mars à Indian Wells.

Vidéo - Tsonga : "J'ai une déformation sanguine qui m'oblige à ne pas jouer à Indian Wells"

01:21
" Je suis drépanocytaire"

"J'ai une malformation, on va dire un peu sanguine, je suis drépanocytaire à un certain pourcentage", nous confie-t-il. Ce souci de santé a quelques conséquences difficiles à contrôler pour un tennisman professionnel constamment en déplacement. "Quand je prends l'avion, ça me crée des troubles parce que mes globules rouges sont en S. Du coup, j'ai une très mauvaise circulation sanguine et mon corps en souffre énormément, surtout en altitude."

Pour les longs voyages vers l'Australie en début d'année, ou vers les Etats-Unis en mars et en août, Tsonga a donc besoin d'un temps d'adaptation afin de se sentir bien physiquement. "A la descente de l'avion, je ne suis plus le même et j'ai besoin de trois, quatre, cinq jours pour récupérer mes capacités physiques. Je me sens un peu fatigué, comme si j'avais une sorte de petite grippe", décrit le Français.

" Pour Indian Wells, ce sera trop court"

A 33 ans, le Manceau sait qu'il aborde la dernière ligne droite de sa carrière et veut mettre toutes les chances de son côté pour être performant à chaque fois qu'il s'engage sur une épreuve. "Ce problème m'a empêché d'enchaîner et d'être encore plus réguliers sur les tournois, je ne le sais que depuis quelques années", constate-t-il. Désormais, il en tient compte pour établir son programme alors que le prochain périple vers les Etats-Unis se profile.

"Aujourd'hui, ça me permet de réguler un peu mieux et de faire des choix comme pour Indian Wells où ce sera trop court pour moi. Je vais passer et faire les autres tournois où je suis sûr d'être bien, comme ça, j'évite un peu les blessures", conclut Tsonga. Le Français n'avait pas joué la tournée américaine en 2018 à cause d'une blessure au genou, il ne perdra donc aucun point en faisant l'impasse et devrait même en gagner du côté de Miami. Ce choix difficile mais compréhensible pourrait donc s'avérer payant pour la suite de sa saison, alors que le Français retrouve peu à peu son meilleur niveau.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0