Tennis
Masters Madrid

Nadal a retrouvé ses deux meilleurs alliés

Partager avec
Copier
Partager cet article

Rafael Nadal est étincelant à Madrid

Crédit: AFP

ParPakasit Prachansiri
11/05/2014 à 05:17 | Mis à jour 11/05/2014 à 08:37
@PakaPrachansiri

Son coup droit lasso est de retour. Sa solidité mentale aux moments-clés aussi. Rafael Nadal aborde la finale contre Kei Nishikori en s'étant rassuré sur l'essentiel.

Rafael Nadal redevient (petit à petit) le roi de la terre battue.  Après un mois d’avril décevant, avec des défaites précoces à Monte-Carlo et Barcelone, le Majorquin est ravi de retrouver son jeu, et plus encore à Madrid : "Etre en finale ici, à domicile, après deux semaines très dures pour moi, ça me rend très heureux. Après un super match vendredi (contre Berdych), c’est une très bonne nouvelle d’avoir la confirmation aujourd’hui que l’amélioration est réelle", a-t-il déclaré en conférence de presse après sa victoire face à son compatriote Roberto Bautista Agut en demi-finale.

Pour retrouver de la confiance, le meilleur joueur de l’histoire sur surface ocre s’est reconcentré sur ses fondamentaux, notamment en remettant son coup droit "lasso" au centre de son jeu : "Je fais tout beaucoup mieux. Avant ce tournoi, je jouais trop avec mon revers. Il faut que j'utilise plus mon coup droit sur terre. Je suis de nouveau capable d'imprimer un lift que je n'arrivais plus à mettre. Les balles vont donc plus vite et j'ai plus de marge de sécurité. J'arrive à déplacer mon adversaire sans prendre trop de risque et c'est un point clé sur une surface comme celle-là."

Masters Madrid

Nadal est prêt pour sa 90e finale

10/05/2014 À 15:56

Le mental est aussi de retour

Son jeu est redevenu redoutable avec ses grosses gifles de coup droit. Tactiquement il parvient de nouveau à asphyxier ses adversaires avec l’intensité de ses frappes et ses trajectoires sortantes. Mais si dans le jeu tout va beaucoup mieux, c’est aussi parce que le mental suit de nouveau : "Psychologiquement à Monte-Carlo et Barcelone, quand je perdais des points clés, ça m'affectait plus psychologiquement, a assuré le recordman de titres de Masters 1000. Ici, j'ai réussi à minimiser mes baisses de régime. Ce sont des nouvelles très positives pour aborder le match de demain et les prochains."

A deux semaines du rendez-vous de la Porte d’Auteuil, le Majorquin retrouve un peu de confiance, alors qu’il n’a toujours pas remporté le moindre tournoi sur la terre battue européenne en ce printemps 2014, ni le moindre Masters 1000 depuis qu'il est redevenu numéro un mondial à l'automne 2013. Dimanche, en finale, il retrouvera  Kei Nishikori, tombeur de son compatriote et bourreau à Monaco, David Ferrer. En confiance, le Japonais est sur une série de quatorze victoires consécutives. Si Nadal parvient à soulever son quatrième titre à Madrid, face à l’homme en forme du moment, le monde du tennis pourra bel et bien considérer que l’ogre de la terre battue est de retour aux affaires.

Lire le tweet

Article rédigé avec Amandine Reymond.

Masters Madrid

Le Nadal que Madrid a envie de voir

09/05/2014 À 15:11
Masters Madrid

Nadal se relâche un peu mais alors juste un peu

08/05/2014 À 14:52
Dans le même sujet
TennisMasters MadridRafael NadalKei Nishikori
Partager avec
Copier
Partager cet article