Getty Images

Rafael Nadal bat Dominic Thiem et remporte son 30e Masters 1000

Nadal poursuit sa razzia au terme d'un sacré combat

Le 14/05/2017 à 20:26Mis à jour Le 14/05/2017 à 21:29

Monte-Carlo, Barcelone et donc Madrid : Rafael Nadal a remporté son troisième tournoi de suite sur terre battue en 2017. Comme en Catalogne dimanche dernier, l’Espagnol a eu raison de Dominic Thiem mais le duel a duré 2h17 et été d'un tout autre niveau (7-6, 6-4). Nadal décroche son 30e Masters 1000 en carrière, record de Novak Djokvovic égalé.

Qui arrêtera Rafael Nadal ? Vainqueur à Monte-Carlo puis à Barcelone, l'Espagnol a poursuivi sur sa lancée en remportant dimanche le Masters 1000 de Madrid, chez lui. Dominic Thiem a pourtant tout tenté en finale. L'Autrichien a opposé une plus forte résistance qu'il y a une semaine, en finale déjà, à Barcelone. Mais rien n'y a fait. Nadal a fini par ramener le jeune Autrichien à la raison après deux sets (7-6, 6-4) d'un sacré combat de 2h17. Roland-Garros approche et plus que jamais, le roi de l'ocre est l'homme à battre.

Témoignage de l'âpreté des débats, c'est à genoux que Rafael Nadal a fini après la balle de match. C'est vrai que l'épatant Dominic Thiem lui en a fait voir. D'abord en réussissant le premier break de la partie, ce qui lui a permis de prendre les devants (3-1). Victime d'un retard à l'allumage, Nadal a dû se secouer pour recoller, ce qui a été fait rapidement. A partir de là, ce premier set est devenu assez exceptionnel d'intensité. Un vrai régal pour les yeux.

30e Masters 1000

Le nonuple vainqueur de Roland-Garros a été en mesure de finir dès le 10e jeu mais Dominic Thiem a sauvé trois premières balles de set pour tenir son service. C'est finalement au jeu décisif que cette affaire s'est réglée. Thiem y a obtenu deux balles de set à 6-5 puis 8-7. Sur la première, il n'a pas pu ou su exploiter une balle un peu courte. Ce sera sans doute son plus grand regret de la soirée. A 8-8, deux fautes en coup droit ont condamné l'Autrichien. Mais que ces 78 minutes de haute volée ont emballé le public castillan.

Rafael Nadal avait alors fait le plus dur et, comme souvent dans pareille situation, il a enfoncé le clou d'entrée de seconde manche avec un break qui a laissé la tête de son adversaire sous l'eau. Mais Thiem a pourtant lutté jusqu'au bout. Un jeu interminable à 2-1 est venu prouver qu'il ne renoncerait pas, même si Nadal a tenu bon. Et même lorsque le Majorquin a servi pour le titre à 5-4, Thiem était encore là. Il a même bénéficié de quatre balles de débreak qui auraient pu totalement relancer cette finale. Mais Nadal a fermé la porte, une dernière fois.

Avec ce sacre madrilène, l'Espagnol décroche le 30e Masters 1000 de sa carrière. Le revoilà à hauteur du record de Novak Djokovic. Grâce à sa razzia printanière, il se hisse également en tête de la hiérarchie 2017, au détriment de Roger Federer. C'est sans doute le cadet de ses bonheurs du moment. Lui retiendra surtout, à raison, son niveau de jeu qui, ce week-end contre Djokovic et Thiem, est apparu plus élevé encore qu'il ne l'avait jamais été cette saison sur terre. Une nouvelle raison de trembler pour une concurrence pour l'heure sans solution, même quand elle prend le visage si séduisant de Dominic Thiem dimanche.

Rafael Nadal

Rafael NadalGetty Images

0
0