Les organisateurs du Masters 1000 de Miami passent un samedi cauchemardesque. En début de journée, on apprenait que Novak Djokovic, touché au coude droit, allait vraisemblablement devoir renoncer à la défense de son titre en Floride. Le Serbe, rentré à Monaco pour passer des examens, n'a que peu de chances d'être sur la ligne de départ la semaine prochaine. Quelques heures plus tard, Andy Murray en personne officialisait son absence.
Ironiquement, le numéro un mondial souffre exactement de la même blessure que Novak Djokovic. Pour lui aussi, c'est le coude droit qui siffle. "Malheureusement, en raison d'une blessure au coude droit, je ne jouerai pas à Miami, a expliqué l'Ecossais dans un communiqué publié samedi. Je m'excuse auprès des fans, c'est un de mes tournois préférés. L'objectif maintenant est d'être prêt pour la saison sur terre battue."
Masters Miami
Comment Nadal a perdu la clé contre Federer
03/04/2017 À 21:22

Forfait également pour la Coupe Davis ?

Le mois de mars aura donc viré au vinaigre pour Murray. On le pensait enfin lancé après son titre à Dubaï, mais la campagne américaine des Masters 1000 ne lui aura pas souri. A Indian Wells, le Britannique a été éliminé d'entrée de jeu par le Canadien Vasek Pospisil (6-4, 7-6). Il débarquait pourtant aux Etats-Unis avec un très bon coup à jouer dans l'optique du classement ATP, puisqu'il n'avait pris que 90 points l'an dernier au cumul Indian Wells-Miami. Contre toute attente, sa moisson sera finalement plus maigrichonne encore cette année.
Au-delà de Miami, la question est désormais de savoir si Andy Murray peut être rétabli pour le quart de finale de Coupe Davis qui doit mettre aux prises la France et la Grande-Bretagne, du 7 au 9 avril prochain, sur terre battue. Il ne serait pas étonnant de voir le numéro un mondial esquiver ce rendez-vous afin de revenir à 100% pour la campagne terrienne. Cette affaire sera en tout cas à suivre de près dans les deux prochaines semaines.
Masters Miami
Même sans trophée, le début de saison de Nadal est au-dessus de la norme
03/04/2017 À 16:52
Masters Miami
Federer, plus fort que jamais ?
03/04/2017 À 08:44