Getty Images

Nadal, dix de terre et plus que jamais roi de Monte-Carlo

Nadal, dix de terre

Le 23/04/2017 à 16:01Mis à jour Le 23/04/2017 à 16:52

MASTERS 1000 MONTE-CARLO - Beaucoup trop fort pour Albert Ramos-Vinolas, Rafael Nadal a survolé la finale dimanche (6-1, 6-3) pour décrocher un 10e titre historique sur la terre battue monégasque. C'est le premier titre de la saison du Majorquin, qui concrétise son retour au premier plan après trois finales perdues en 2017.

Il n'y a pas eu de sensation dimanche à Monte-Carlo. Tombeur d'Andy Murray, Marin Cilic et Lucas Pouille, Albert Ramos-Vinolas n'en avait plus assez sous le capot et pas suffisamment dans la raquette pour offrir une opposition significative à Rafael Nadal. Le Majorquin, maitre des lieux, a copieusement dominé les débats pour s'imposer en deux sets (6-1, 6-3) et 1h15 de jeu. Sevré de titre depuis un an, Nadal conquiert sa 10e couronne monégasque. Jamais un joueur n'avait possédé un palmarès à deux chiffres sur un seul tournoi. Plus de doutes possible, Nadal est bien de retour.

Rafael Nadal est décidément un ogre de la terre battue. Pour sa 11e finale sur le Rocher, il n’a pas fait dans la dentelle face à un Albert Ramos-Vinolas sans doute pris par l’enjeu et émoussé physiquement. Le Barcelonais a dû sauver trois balles de break dès son premier jeu de service en étant mené 0-40. Le ton était donné. Pas d’avantage pris à ce moment ? Pas de problème pour Nadal, qui a attendu sagement la deuxième mise en jeu de son compatriote pour faire le trou (3-1), avant de le breaker une deuxième fois pour pouvoir conclure la première manche sur son service.

Nadal dépasse Vilas

Une entame de finale idéale pour le Majorquin qui n’a jamais perdu un match à Monte-Carlo en ayant remporté le premier set. En face, Ramos-Vinolas a essayé de réagir dans la seconde manche, en lâchant un peu plus ses coups droits pour résister au lift de Nadal. Le Catalan a pu contenir son compatriote pendant quatre jeux, avant de craquer nouvelle fois face à la gifle de coup droit de Rafael Nadal. Un avantage que le Majorquin fera fructifier en breakant une ultime fois son adversaire pour s’offrir le titre sur sa troisième balle de match.

L’Espagnol s’est donc offert dimanche sa décima à Monte-Carlo. Il devient le seul joueur de l’histoire à compter un palmarès à deux chiffres dans un tournoi ATP, une sacrée performance, surtout dans un Masters 1000. C’est également le 70e titre de sa carrière, le 50e sur terre battue, où il devient le seul détenteur du nombre de titres remportés sur ocre, devant Guillermo Vilas (49). Le Majorquin s’est adjugé sur le Rocher le premier titre de sa saison, un trophée qui vient enfin valider son début de campagne probant. Il n’est plus qu’à 810 points de Roger Federer à la Race et le dépassera sans doute à l’issue de la saison sur terre. Peut-être même avant. Nadal est plus que jamais favori pour remporter un 10e Roland-Garros.

Rafael Nadal intouchable en finale à Monte-Carlo.

Rafael Nadal intouchable en finale à Monte-Carlo.Getty Images

0
0