Getty Images

Les 5 stats marquantes qui donnent encore plus de relief à la déroute de Nadal

Les 5 stats marquantes qui donnent encore plus de relief à la déroute de Nadal

Le 20/04/2019 à 18:33Mis à jour Le 20/04/2019 à 19:45

MASTERS 1000 MONTE CARLO - Balayé par un Fabio Fognini impérial en demi-finale (6-4, 6-2), samedi, Rafael Nadal ne soulèvera pas son douzième trophée à Monaco. Cette déroute a marqué la fin d'une série de statistiques absolument incroyable pour l’Espagnol.

25

C’est peut-être la stat la plus marquante. Rafael Nadal avait réussi à enchaîner 25 sets d’affilée à Monaco depuis l’édition 2017, soit douze victoires de rang sans céder un seul set. Le dernier à avoir gratté un set au maître de l’ocre était Kyle Edmund en 2017 lors du 2e tour. Et puis Fabio Fognini est arrivé…

Vidéo - Nadal impuissant, Fognini incandescent : les temps forts d’une sensation XXL

03:08

3

S’il est un cador de la terre-battue, Fabio Fognini n’est pas encore un monstre de régularité, surtout cette saison. Arrivé à Monte-Carlo en 18e position à l’ATP, l’Italien est devenu seulement le troisième joueur hors Top 10 à arracher un set à Nadal à Monte-Carlo. Avant lui, seuls Gaston Gaudio en 2003 et Richard Gasquet en 2005 avaient réussi une telle performance.

4

Avec ce succès, Fabio Fognini est entré dans un cercle très fermé : celui des joueurs ayant réussi à battre Rafael Nadal sur sa surface favorite à trois reprises. Novak Djokovic, avec ses sept victoires, est évidemment son rival le plus performant sur terre mais Gaston Gaudio (3) et Dominic Thiem (3) ont également su désarçonner le maître de l’ocre à trois reprises minimum.

5

Comme le nombre de défaites de "Rafa" à Monte-Carlo. Un chiffre qui ne pèse pas lourd face aux 71 (!) succès de l’Espagnol en terres monégasques. Ses tombeurs précédents ? Novak Djokovic, à deux reprises (finale en 2013, 1/2 finale en 2015), David Ferrer (1/4 de finale en 2014) et Guillermo Coria (huitième de finale en 2003).

12

S’il a évité une roue de vélo, à savoir un 6-0, fâcheux au dernier set, Rafael Nadal a cependant connu un sacré trou noir dans cette demi-finale. En encaissant huit jeux de rang, l’Espagnol a subi un ouragan qu’il n’avait plus connu sur terre depuis douze ans et le tournoi d'Hambourg en 2007. À l’époque, il avait également laissé huit jeux de rang à Roger Federer et laissé le Suisse remporter le tournoi (2-6, 6-2, 6-0). Une défaite qui avait mis fin à la folle série de 81 victoires consécutives du Majorquin sur terre.

Rafael Nadal

Rafael NadalGetty Images

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0