Getty Images

Fognini, comme un ouragan !

Fognini, comme un ouragan !

Le 20/04/2019 à 17:21Mis à jour Le 20/04/2019 à 18:41

MASTERS 1000 MONTE-CARLO - Le Rocher a tremblé. Alors que Rafael Nadal partait favori, Fabio Fognini a créé une véritable sensation lors de cette seconde demie. Vainqueur en deux sets de l'Espagnol (6-4, 6-2), en quête d'un 12e titre à Monte-Carlo, l'Italien s'est qualifié pour sa première finale en Masters 1000 après un match improbable. Il affrontera Dusan Lajovic en finale dimanche.

Rafael Nadal est tombé. Fabio Fognini a réalisé l’exploit en faisant tomber le maître de la terre battue en demi-finale du Masters 1000 de Monte-Carlo, samedi. Alors qu'il menait 4-3 dans le premier acte, le Majorquin a connu un véritable trou noir et encaissé une improbable série de huit jeux de suite. Méconnaissable lors de ce match complètement fou, Rafa a littéralement été écrasé par un Fognini qui a évolué à un niveau de jeu incroyable. Le 18e joueur mondial s'est qualifié pour sa première finale en Masters 1000 où il sera favori face à Dusan Lajovic, tombeur de Daniil Medvedev lors de la première demie.

Le 15e Fognini-Nadal était attendu et il est devenu historique. Le joueur de Sanremo avait déjà réussi à battre deux fois le monstre Nadal sur sa surface. Il l’a désormais fait dans l’un de ses jardins, sur le Rocher, là où l’Espagnol a soulevé onze fois le trophée. Et de quelle manière ! Dès le premier jeu, Fognini a pris l’Espagnol à la gorge, laissant apercevoir toutes les armes de sa talentueuse panoplie : accélérations foudroyantes, science du jeu et main exceptionnelle. Nadal a montré les mêmes signes de fébrilité que la veille face à Guido Pella et a concédé le break d’entrée.

Vidéo - Nadal impuissant, Fognini incandescent : les temps forts d’une sensation XXL

03:08

Du vent... et beaucoup de talent

Malgré le vent tourbillonnant, la qualité de jeu est restée très élevée. Déstabilisée par les accélérations de Fabio Fognini, la machine Nadal s’est complètement enrayée à 4-3 pour rester bloquée à l’arrêt. Non satisfait de mettre un terme à la série de 25 sets d’affilée remportés à Monte Carlo par Rafa, Fognini a appuyé sur l’accélérateur, en construisant ses points avec une intelligence de terrien et en alignant les parpaings avec un relâchement déconcertant. Le numéro 2 mondial a multiplié les fautes directes (25 sur l’ensemble du match) et encaissé 8 jeux de suite jusqu’à être mené 6-4, 5-0. Malgré un sursaut d’orgueil du Majorquin qui lui a permis de ne pas encaissé un premier 6-0 depuis celui reçu par Roger Federer en finale d’Hambourg en 2007, Nadal a bel et bien pris la porte.

Maître de constance et d’intensité, Rafael Nadal était méconnaissable sur le court et on avait peine à croire qu’il s’agissait bien de l’ogre de la terre battue. La statistique incroyable de 10 coups gagnants inscrits par Rafa révèle toute l’ampleur de cette gifle. Fabio Fognini a réalisé le match parfait pour atteindre la première finale en Masters 1000 de sa carrière. Il s’avancera en favori face à la surprise Dusan Lajovic, 48e joueur mondial, qui disputera sa première finale sur le circuit. Monte Carlo consacrera ce dimanche un nouveau joueur. C’est la première fois depuis 15 ans qu’aucun membre du Big 4 se présentera en finale. Un souffle nouveau !

Rafael Nadal
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313