AFP

Djokovic a pris une bulle, mais il retrouvera bien Nadal pour un choc de titans

Djokovic a pris une bulle, mais il retrouvera bien Nadal pour un choc de titans
Par Eurosport

Le 12/05/2016 à 18:45Mis à jour Le 12/05/2016 à 21:32

MASTERS 1000 ROME - Drôle de match pour Novak Djokovic. Le Serbe a perdu le premier set 6-0 face à Thomaz Bellucci jeudi soir en huitièmes de finale, avant de se réveiller pour s'imposer 6-3, 6-2 dans les deux dernières manches. Le numéro un mondial affrontera en quarts de finale Rafael Nadal, sorti vainqueur d'une grosse bataille contre Nick Kyrgios.

Rome aura bien son duel de mastodontes. Attendue pour les quarts de finale depuis le tirage au sort, la collision entre Rafael Nadal et Novak Djokovic se produira vendredi au Foro Italico. Le Serbe s'est pourtant fait une petite frayeur jeudi soir face à Thomaz Bellucci. Complètement à côté de son tennis, incapable de mettre une balle dans le court, le numéro un mondial a vécu une entame de match cauchemardesque en perdant le premier set 6-0.

C'est la première fois depuis la finale de Cincinnati en 2012 que le Djoker prenait une "bulle". Il fallait se frotter les yeux pour y croire, mais la lecture des statistiques ne laissait aucun doute : 14 fautes directes en 6 jeux, 37% de points gagnés derrière sa première balle et... 10% sur sa seconde ! Déjà secoué la veille par Stéphane Robert, Djokovic se trouvait cette fois dans de sales draps.

Nadal-Kyrgios, quelle baston !

Mais après ce coup de bambou, le patron du circuit a pris les rênes de la rencontre et, une fois mise en route, la machine a gentiment déroulé, Bellucci ne se procurant plus une seule balle de break. Djokovic a empoché les deux manches suivantes pour s'imposer 0-6, 6-3, 6-2 dans un drôle de match. Il devra sans aucun doute hausser le ton vendredi s'il ne veut pas subir sa première défaite depuis près de deux ans face à Rafael Nadal.

De son côté, l'Espagnol a peiné mais s’en est finalement sorti. Il a été mis en grande difficulté par Nick Kyrgios ce jeudi mais s’est finalement débarrassé de son adversaire après trois sets d’une grande intensité (6-7 [3-7], 6-2, 6-4). Au prochain tour, le natif de Majorque affrontera le vainqueur du duel Djokovic-Bellucci prévu dans la soirée. Pourtant, Rafael Nadal a eu des sueurs froides juste après un premier set perdu au tie-break (7 points à 3). En face, Nick Kyrgios a sorti toute sa panoplie pour gêner l’Espagnol et a réussi à claquer de nombreux points gagnants (19 contre 2 pour Nadal).

Trop imprécis, Rafael Nadal a finalement corrigé le tir dès le début de la deuxième manche en breakant d’entrée l’Australien. Un set plié en moins de 45 minutes, notamment grâce à une qualité de service retrouvée (89% de premières balles). Reprenant l’ascendant dans le jeu, l’Espagnol a concrétisé sa domination dans le dernier set en breakant à 2-1. Pour ne plus jamais lâcher son service, malgré les assauts répétés de Kyrgios. Maintenant, Rafael Nadal attend Novak Djokovic pour un quart de final explosif. Le Serbe devra d’abord se débarrasser du Brésilien Bellucci ce jeudi pour offrir aux spectateurs romains le droit d’assister à une finale avant l’heure.

0
0