Getty Images

Il faudra plus que de la chance à Federer contre Tsitsipas pour espérer retrouver Nadal

Il faudra plus que de la chance à Federer contre Tsitsipas pour espérer retrouver Nadal

Le 17/05/2019 à 10:40Mis à jour Le 17/05/2019 à 12:02

MASTERS ROME - L'heure des quarts de finale a sonné dans la Ville éternelle. Passé près de l'élimination jeudi face à Borna Coric, Roger Federer a rendez-vous vendredi avec un autre sérieux client en la personne de Stefanos Tsitsipas, son bourreau à Melbourne. Plus frais physiquement, le Grec sera un obstacle de taille sur la route qui doit mener le Suisse à des retrouvailles avec Rafael Nadal.

Belle dans tous les sens du terme. Roger Federer et Stefanos Tsitsipas ont rendez-vous vendredi en quart de finale du Masters 1000 de Rome pour une troisième confrontation cette année très attendue. Et pour cause, les deux premiers affrontements entre la légende suisse et l'espoir grec n'avaient pas manqué de saveur. A la sensation de Melbourne, et cette victoire de Tsitsipas en 8e de finale de l'Open d'Australie après quatre sets très accrochés (6-7, 7-6, 7-5, 7-6), avait succédé la mise au point du Maître, en finale à Dubaï début mars (6-4, 6-4), synonyme de 100e titre.

A l'heure de retrouver l'Athénien de 20 ans, Federer n'a pas forcément la faveur des pronostics. C'est que la folle journée de jeudi et sa double ration de matches a inégalement entamé les organismes. Pendant que Tsitsipas mettait fin en vitesse aux parcours des locaux Jannik Sinner (6-3, 6-2 en 1h18) et Fabio Fognini (6-4, 6-3 en 1h13), Federer et ses 37 ans ont bataillé. Si sa première apparition sur la terre battue romaine depuis le 12 mai 2016 a donné lieu à une partition maîtrisée face à Joao Sousa (6-4, 6-3 en 1h20), la deuxième a tourné au bras de fer contre Borna Coric. Le Suisse a écarté deux balles de match dans le tie-break du troisième set pour finalement l'emporter 2-6, 6-4, 7-6 au bout de 2h32 d'efforts.

Vidéo - Entre Federer et Coric, ce fut un thriller palpitant : revivez les temps forts du match

02:51

"Je lui ai donné une chance de gagner, ce qu'il n'a pas fait et j'ai eu le dernier mot", soulignait après coup Federer. "C'était très serré. J'ai encore eu beaucoup de chance aujourd'hui, comme à Madrid. C'est bien d'avoir de la chance parfois. J'ai aussi eu mon lot de défaites crève-cœurs au fil des années donc c'est bien de gagner ce genre de match dans une ambiance fantastique. Les gens étaient fous. C'est exactement comme ça que vous voulez que l'ambiance soit."

Fedal 39e du nom se fait attendre

Elle promet de nouveau d'être chaude ce vendredi sur un Centrale où Tsitsipas cherchera à confirmer ses excellentes dispositions du moment. Le Grec connaît une montée en puissance illustrée par son titre à Estoril et sa finale à Madrid. Dans la capitale espagnole, il avait successivement accroché à son tableau de chasse Fernando Verdasco, Alexander Zverev puis Rafael Nadal avant de buter sur le meilleur joueur du monde, Novak Djokovic (6-3, 6-4). "C'est une légende de notre sport, très respectée. Je suis certain que ce sera deux fois plus difficile qu'aujourd'hui", assurait jeudi soir au sujet de "Rodgeur" un Tsitsipas en pleine confiance. "Je pense qu'avec mon fighting spirit et ma mentalité, si je suis dans la zone, je peux faire quelque chose."

Le Grec pourrait par exemple priver les amateurs de tennis d'un Fedal toujours espéré. Le 39e chapitre, attendu depuis le 15 octobre 2017 et la victoire du Suisse en finale à Shanghai (6-4, 6-3), de l'une des plus grandes rivalités de l'histoire du sport pourrait avoir lieu en demi-finale du côté du Foro Italico, à condition que Nadal vienne à bout de son compatriote Verdasco. Pas une mince affaire étant donné la propension du Madrilène à couper les têtes couronnées. Jeudi en a été la parfaite illustration avec les éliminations coup sur coup de Karen Khachanov et de Dominic Thiem. Federer et Nadal sont prévenus, Tsitsipas et Verdasco sont chauds et il faudra s'employer pour offrir à la planète tennis ce qu'elle ne boude jamais : le plaisir de voir deux immenses champions croiser le fer.

Le programme des quarts de finale

Pas avant 13h30 sur le Grandstand
Diego Schwartzman - Kei Nishikori

Pas avant 14h30 sur le Centrale
Fernando Verdasco - Rafael Nadal

Pas avant 16 heures
Stefanos Tsitispas - Roger Federer

Pas avant 21 heures
Novak Djokovic - Juan Martin del Potro

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0