Gaël Monfils s'incline en finale à Nice face à Albert Montanes

Monfils rate la dernière marche
Par Eurosport

Le 25/05/2013 à 16:43Mis à jour Le 25/05/2013 à 18:58

Gaël Monfils s’est incliné ce samedi en finale du tournoi de Nice face à Albert Montanes (6-0, 7-6). Le 6e titre de la carrière de l'Espagnol.

Gaël Monfils a calé. Il y a bien longtemps que le Français n'a pas joué autant de matches en deux semaines et samedi, il l'a sans doute payé. Vainqueur du Challenger de Bordeaux la semaine passée, il a confirmé son retour à un niveau intéressant en atteignant la finale à Nice. Mais en dépit d'un sursaut dans le second set, il n'avait plus assez de carburant pour prendre le dessus sur Albert Montanes. L'Espagnol s'offre à 32 ans le sixième titre de sa carrière. Un succès qui devrait lui permettre de reprendre place parmi les 50 premiers du classement ATP. Monfils, lui, va réintégrer le Top 100. Il sera aux alentours de la 80e place lundi.

A défaut de jambes, Monfils a tenté de compenser avec le cœur. Mené 6-0, 4-1, il était parti pour prendre une énorme déculotté quand il est enfin entré dans son match, profitant aussi d'une certaine crispation de son adversaire au moment de conclure. A l'énergie, celle du désespoir, l'ancien numéro 7 mondial est revenu à hauteur de Montanes. Mais dans le jeu décisif, ce dernier a rapidement pris le dessus pour s'imposer 7-3, dès sa première balle de match. C'est la quatrième victoire de Montanes sur Monfils en autant de confrontations sur terre battue. On ne peut donc pas vraiment parler de surprise.

Monfils: "Une super semaine pour moi"

Sacrée semaine pour le Catalan qui, initialement, ne devait même pas prendre part au tournoi azuréen. "Je n'étais pas supposé jouer ici, a-t-il rappelé. J'étais chez moi, à 200 kilomètres de Barcelone, quand j'ai appris que j'entrais dans le tableau samedi soir dernier. Alors c'est incroyable pour moi de repartir avec le trophée. Le fait de jouer totalement décontracté, sans pression, a été déterminant. J'ai pris match après match, sans me soucier du reste, et ça m'a beaucoup aidé." Sa victoire est d'autant plus surprenante que son début de saison avait été très moyen. Avant Nice, il n'avait réussi qu'une seule fois à enchainer deux victoires depuis le début de l'année 2013.

Pour Monfils, cette défaite est la 14e en 18 finales dans sa carrière. Mais globalement, il a toutes les raisons de se montrer satisfait de sa campagne niçoise. "J'ai fait ce que j'ai pu, j'ai tout donné mais j'ai perdu contre un joueur meilleur que moi aujourd'hui, a-t-il constaté. J'ai essayé différentes choses mais ça n'a pas marché. Peut-être que j'étais un peu fatigué après avoir beaucoup joué ces deux dernières semaines. Mais c'est une super semaine pour moi. J'ai joué pas mal de bons matches et je remercie les organisateurs de m'avoir accordé une invitation." Il l'a amplement justifiée. Il en a bénéficié d'une autre pour entrer directement dans le tableau final à Roland-Garros. Là, c'est un sacré défi qui l'attend au premier tour, en la personne de Tomas Berdych. Tennistiquement, Monfils a les moyens d'enquiquiner le Tchèque. Mais physiquement, il faudra tenir la distance. Ça, ce sera une autre histoire…

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0