AFP

Open d'Australie 2014 - Tomas Berdych en quarts de finale sans avoir perdu un set

Berdych, ça déménage
Par Eurosport

Le 19/01/2014 à 09:56Mis à jour Le 19/01/2014 à 10:15

Tomas Berdych a désintégré Kevin Anderson en trois sets pour se hisser en quarts, où il retrouvera David Ferrer. Le Tchèque n'a toujours pas perdu un set.

Eurosport Player: Regardez jusqu'à 16 courts en LIVE

Voir sur Eurosport

Rafael Nadal et Novak Djokovic ne sont pas les seuls à impressionner depuis le début de la quinzaine australienne. Tomas Berdych n'est pas mal non plus. Le Tchèque passe les tours comme on enfile les perles. Après Nedovyesov, De Schepper et Dzuhmur, il a aligné une quatrième victoire en trois sets (6-2, 6-2, 6-3) face à Kevin Anderson et se hisse en quarts de finale pour la quatrième année consécutive.

Autant ses trois premiers adversaires pouvaient apparaitre comme "faciles" sur le papier, autant Kevin Anderson constituait un palier supérieur dans la difficulté. Sur le papier... Car sur le court, il n'y a pas eu de match. Le Sud-Africain, sans doute éprouvé par ses deux matches en cinq sets dont le dernier contre Edouard Roger-Vasselin, a subi un déluge de feu. Bien en rythme, précis, puissant, Berdych a effectué une vraie démonstration, s'imposant en un tout petit peu plus de deux heures. Si Anderson a servi 16 aces, il a été puni sur sa seconde balle (seulement 38% de points gagnés). De son côté, Berdych n'a pas concédé une seule balle de break.

Neuvième quart de suite en Grand Chelem pour Ferrer

Le numéro 7 mondial conserve donc ses bonnes habitudes en Australie. Mais ces quarts de finale, s'ils constituent une norme pour lui, ont aussi valeur de limite. En 2011, 2012 et 2013, il s'est en effet arrêté à ce stade de la compétition. Il faut dire qu'il y avait croisé deux fois Djokovic et une fois Nadal. Mardi, c'est David Ferrer qui l'attendra. Pas un cadeau, mais sur ce qu'il a montré depuis le coup d'envoi du tournoi, Berdych a toutes ses chances. "Je joue bien, je me sens vraiment en pleine confiance ici, a-t-il prévenu. J'ai joué deux fois David en fin de saison dernière, j'ai gagné une fois et perdu l'autre match. Ça va être un combat intéressant."

De son côté, Ferrer s'est montré un peu plus laborieux contre l'Allemand Florian Mayer. Il a dû batailler dans les deux premiers sets avec le gaucher allemand. Mais Mayer n'a pas réussi à tenir le rythme de l'Espagnol sur la durée. Celui-ci a donc déroulé sur la seconde moitié du match pour s'imposer en quatre manches 6-7 (5/7), 7-5, 6-2, 6-1. Un peu le même scénario que face à Adrian Mananrino au deuxième tour. Le Français avait enlevé lui aussi le premier set, accroché Ferrer dans le deuxième avant de craquer.

Face à Berdych, David Ferrer devra néanmoins se montrer plus constant s'il veut disputer une troisième demi-finale à Melbourne. A noter qu'il s'agit pour lui aussi d'un quatrième quart de finale consécutif à l'Open d'Australie. L'Espagnol fait d'ailleurs preuve d'une exceptionnelle régularité dans les tournois majeurs puisque c'est son neuvième quart de finale de rang dans les quatre principaux tournois du circuit. Un vrai métronome.

0
0