AFP

Open d'Australie 2015 - Tomas Berdych élimine Rafael Nadal en quart de finale (6-2, 6-0, 7-6)

Melbourne dit aussi au revoir à Nadal

Le 27/01/2015 à 06:38Mis à jour Le 27/01/2015 à 11:48

Nouvelle sensation à Melbourne : Rafael Nadal a été sèchement éliminé par Tomas Berdych en quart de finale de l'Open d'Australie, mardi (6-2, 6-0, 7-6). Le Tchèque met fin à une série de 17 défaites de suite face au Majorquin sur le circuit et se hisse en demi-finale pour la deuxième année de suite.

Eurosport Player: Regardez jusqu'à 16 courts en LIVE

Voir sur Eurosport

Tomas Berdych n'avait encore jamais battu Rafael Nadal en Grand Chelem : ce mardi, le Tchèque a vécu sa grande première à Melbourne en mettant l'Espagnol à la porte en quarts de finale en lui infligeant une défaite aussi sévère qu'expéditive (6-2, 6-0, 7-6).

6-2, 6-0 en une heure de jeu

Il a fallu quatre balles de match à Berdych pour s'offrir l'une des plus belles victoires en Grand Chelem de sa carrière. Deux à 6-5 et encore deux autres dans le jeu décisif d'un troisième set où Nadal commençait à reprendre des couleurs. Avant cela : un match à sens unique. L'Espagnol a été dominé de la tête et des épaules par Berdych qui a enlevé les deux premières manches en une heure de jeu en ne laissant que deux jeux à son adversaire.

Dans le premier set, Berdych a donné un premier coup sur la tête de Nadal en ne le laissant pas respirer. Il a converti ses deux premières occasions de break et en écartant les deux adverses. Il a également étouffé le Majorquin sur ses secondes balles de service : un point faible indéniable dans ce match où le numéro trois mondial n'a gagné que six engagements sur 21 ! Du pain béni pour Berdych qui a parfaitement su enfoncer le clou dans la deuxième manche avalée 6-0 en 25 minutes de jeu pendant lesquelles Nadal n'a pas existé.

L'ovation du public à Nadal à 1-1 dans le troisième acte

Le Tchèque a eu tellement la main lourde qu'il s'est payé le luxe d'inscrire neuf jeux d'affilée entre la fin du premier set et le début du troisième. Un zéro pointé dans une manche, cela n'était arrivé que deux fois à Nadal en Grand Chelem, contre Roger Federer en finale de Wimbledon 2006 et face à Andy Roddick au 2e tour de l'US Open 2004. Nadal a même eu droit à une ovation du public lorsqu'il a inscrit un jeu pour revenir à 1-1 dans le troisième acte... Mais il n'y avait que les spectateurs pour espérer un retour de flamme du vainqueur de l'édition 2009. Le dernier coup de rein dans le troisième set du Majorquin, encore finaliste en 2012 et 2014, n'a été que de la poudre aux yeux.

Sans trembler dans les moments tendus du dernier set, le Tchèque ne s'est pas fait prier pour écarter Nadal de sa route vers les demi-finales. C'est la cinquième fois que Berdych entre dans un dernier carré d'un tournoi du Grand Chelem. Lui qui n'a jamais remporté de titre majeur devient un sérieux client du bas de tableau. Il s'en était rapproché en 2010 en jouant une seule finale à Wimbledon. Face à Murray, il aura l'occasion de revivre un moment fort dans sa carrière, lui qui attend toujours son tour pour revêtir le costume d'un vainqueur de Grand Chelem.

0
0