AFP

Gaël Monfils tient son premier quart à Melbourne

Monfils tient son premier quart

Le 25/01/2016 à 06:05Mis à jour Le 25/01/2016 à 08:46

OPEN D'AUSTRALIE - A sa 11e participation, Gaël Monfils atteint enfin les quarts de finale à Melbourne. Le dernier survivant français dans le tournoi s'est qualifié cette nuit en battant en quatre sets (7-5, 3-6, 6-3, 7-6) le Russe Andrey Kuznetsov. Il affrontera Raonic en quarts. Le Canadien s'est débarrassé de Stan Wawrinka en 5 sets (6-4, 6-3, 5-7, 4-6, 6-3) et 3h45 de jeu.

Eurosport Player: Regardez jusqu'à 16 courts en LIVE

Voir sur Eurosport

Gaël Monfils aura donc su jusqu'au bout maximiser ce tableau en or dont il ne voulait pas entendre parler. Après avoir affronté des joueurs classés entre la 63e et la 225e place aux trois premiers tours, le dernier Français en lice était opposé en huitièmes de finale à la seule non-tête de série du tableau de 16, Andrey Kuznetsov. Monfils a tenu son rang et fait respecter la logique face au Russe, non sans avoir bataillé rudement pendant quatre manches (7-5, 3-6, 6-3, 7-6). Plus opportuniste que vraiment convaincant dans ce tournoi, Monfils se hisse néanmoins pour la première fois en quarts à Melbourne.

Face à Kuznetsov, qui fêtait cette nuit sa première présence en deuxième semaine dans un tournoi du Grand Chelem, le Français a surtout su faire parler son expérience dans les moments les plus chauds d'une rencontre qui ne laissera pas un souvenir impérissable. Ce fut notamment le cas en fin de quatrième set. Embarqué dans un jeu décisif, Monfils a mis un coup d'accélérateur décisif d'entrée en remportant les quatre premiers points, avant de contrôler pour s'imposer 7-4.

Retour dans le Top 20 lundi prochain

"Il faudra que je lui fasse jouer le coup de trop", avait prédit le Parisien avant le match. C'est exactement ce qu'il a réussi à faire. S'appuyant sur sa couverture de terrain toujours aussi impressionnante et sa faculté à ramener à peu près toutes les balles, la Monf' a souvent poussé son adversaire à la faute. Kuznetsov a ainsi commis 54 fautes directes, 22 de plus que Monfils, alors que les deux hommes ont délivré à peu près le même nombre de coups gagnants. Le Français a également plutôt bien protégé sa mise en jeu, ne concédant que deux balles de breaks dans le match, d'ailleurs converties par Kuznetsov.

Sans flamber, sans briller, Gaël Monfils a en tout cas fait le job et c'est son grand mérite dans ce tournoi. Mais maintenant, le tableau ouvert, c'est terminé. Au prochain tour, il fera face à un énorme morceau, Milos Raonic, tombeur de Stan Wawrinka en 5 sets (6-4, 6-3, 5-7, 4-6, 6-3) et 3h45 de jeu. Là, il saura vraiment ce qu'il a dans le ventre et s'il peut devenir un acteur majeur de cet Open d'Australie pour l'heure clément avec lui. En attendant, avec ce quart de finale, Gaël Monfils est assuré de retrouver sa place dans le Top 20 la semaine prochaine. C'est toujours ça de pris.

0
0