AFP

Roger Federer qualifié au 2e tour en battant Jurgen Melzer

Federer, une reprise en douceur

Le 16/01/2017 à 13:48Mis à jour Le 16/01/2017 à 14:13

OPEN D'AUSTRALIE 2017 - Pour son retour officiel à la compétition, Roger Federer s'est qualifié pour le 2e tour du premier tournoi majeur de la saison, lundi à Melbourne. Le Suisse, quadruple vainqueur de l'épreuve, a dominé Jurgen Melzer en 2h05 (7-5, 3-6, 6-2, 6-2). Il retrouvera l'Américain Noah Rubin au prochain tour.

Eurosport Player: Regardez jusqu'à 16 courts en LIVE

Voir sur Eurosport

Premier match officiel depuis six mois et première victoire pour Roger Federer. Dans un duel de vétérans, puisque Jurgen Melzer est un des rares joueurs sur le circuit plus âgé que lui, le Suisse s'est imposé au premier tour en quatre manches face à l'Autrichien (7-5, 3-6, 6-2, 6-2), redescendu aux alentours de la 300e place mondiale et issu des qualifications à Melbourne. Tout n'a pas été parfait pour Federer, loin de là, mais il s'est au moins évité des frayeurs inutiles et n'a passé que deux heures et cinq minutes sur le court. Peut-être la meilleure nouvelle du jour pour lui...

Un peu rouillé, en quête de sensations et de rythme, Roger Federer a mis deux sets pour trouver la bonne carburation. Breaké dans la première manche et mené 4-2, il a eu le mérite de serrer le jeu et d'accélérer pour empocher cette manche initiale. On pensait alors que le quadruple vainqueur du tournoi avait fait le plus dur, d'autant qu'il a, dans la foulée, réussi à breaker d'entrée de deuxième set. Mais le Bâlois a connu une baisse de régime spectaculaire, concédant cinq jeux de rang alors qu'il menait 3-1. La perte de cette manche a fait passer un soupçon d'inquiétude dans les travées de la Rod Laver Arena.

Rubin avant Berdych?

Mais si Jurgen Melzer a encore du tennis dans sa raquette, il n'a plus les jambes qui vont avec. Physiquement, l'Autrichien, ancien numéro 8 mondial a sérieusement décliné à partir du troisième set. Les jeux ont commencé à défiler. Parfois erratique à l'échange malgré quelques fulgurances (46 coups gagnants, mais aussi 36 fautes directes), Federer a en revanche globalement très bien servi. Il a fini le match avec 19 aces au compteur et sa première balle lui a facilité le travail.

Mais il devra à l'évidence monter en puissance s'il veut jouer un rôle dans ce tournoi. Son prochain tour pourrait, a priori, lui permettre de continuer à grimper en régime assez tranquillement. Il sera opposé mercredi au jeune Américain Noah Rubin (21 ans début février), 200e mondial, qui a pris le dessus en cinq manches sur son compatriote Bjorn Fratangelo. Rien de bien effrayant, même pour un Federer en phase de reprise. Mais attention, dès le troisième tour, avec un probable duel contre Tomas Berdych, la période de rodage devra impérativement être terminée...

0
0