Getty Images

Caroline Garcia bat Marketa Vondrousova en 3 sets (6-7, 6-2, 8-6)

Garcia a eu (très) chaud
Par AFP

Le 18/01/2018 à 06:06Mis à jour Le 18/01/2018 à 08:45

OPEN D'AUSTRALIE - Caroline Garcia passe au troisième tour dans la douleur. La tête de série N.8 s'est imposée face à Marketa Vondrousova, jeudi à Melbourne, sous une forte chaleur. Malgré un bon début de match, la Française a perdu le premier set et est passée tout près de l'élimination, avant de gagner en trois manches (6-7, 6-2, 8-6). Au prochain tour, elle sera opposée à Aliaksandra Sasnovich.

Eurosport Player: Regardez jusqu'à 16 courts en LIVE

Voir sur Eurosport

Caroline Garcia a connu une première alerte dès le deuxième tour de l'Open d'Australie, jeudi à Melbourne. La jeune Tchèque Marketa Vondrousova (18 ans) est passée à deux points de la battre. Garcia, 8e mondiale, a dû servir deux fois le dos au mur dans la troisième manche et garder son calme lors de deux égalités à 5-6 pour son adversaire, avant de conclure (6-7, [3-7], 6-2, 8-6).

37 degrés à l'ombre

Après la fraîcheur des deux premiers jours, la température est brutalement montée à plus de 37 degrés à Melbourne, rendant pénibles les conditions de jeu, mais la Française "n'a pas trop souffert". "Je m'attendais à pire. Les gros courts sont un peu protégés par rapport aux petits. Il y a un petit peu d'ombre et il fait un peu moins chaud", a dit Garcia, qui a joué dans la Hisense Arena, la troisième enceinte principale de Melbourne Park. "J'ai essayé de bien récupérer aux changements de côté, de bien m'hydrater et d'utiliser la glace pour réduire au maximum la température du corps. Dans les derniers jeux j'avais un peu les pieds qui chauffaient mais à part ça ça allait" a-t-elle ajouté.

Qualifiée pour le troisième tour à Melbourne pour la troisième fois de sa carrière, Garcia refuse de "voir beaucoup plus loin". "Il n'y a pas si longtemps ce n'était pas si normal pour moi de passer les premiers tours d'un Grand Chelem. Je suis passé pour l'instant dans la douleur en ne jouant pas très bien. Il faut vraiment que j'arrive à me concentrer sur mon jeu et à progresser. Je sais qu'il faut rester humble", a dit la Lyonnaise, âgée de 24 ans, qui se méfie de sa prochaine adversaire. "C'est une fille qui a très bien commencé l'année. Elle a fait la finale à Brisbane (début janvier) en sortant des qualifs et en battant de très bonnes joueuses (notamment Kristina Mladenovic, Alizé Cornet et Anastasja Sevastova). C'est une fille dangereuse qui joue bien à plat, tendu des deux côtés", a-t-elle estimé.

Vidéo - Garcia : "Mes pieds sont en train de brûler !"

01:42
0
0