Getty Images

Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert sacrés en double messieurs

Le titre et le Grand Chelem en carrière : Mahut et Herbert dans la légende !

Le 27/01/2019 à 06:52Mis à jour Le 27/01/2019 à 09:43

OPEN D'AUSTRALIE - La paire française Pierre-Hugues Herbert - Nicolas Mahut a remporté le tournoi de doubles en dominant la paire Henri Kotninen - John Peers (6-4, 7-6 [1]) dimanche. Les Tricolores réalisent le Grand Chelem en carrière, l'Open d'Australie était le seul Majeur qui manquait à leur palmarès, une consécration.

Historique ! Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut l'ont fait, les voilà à jamais dans les annales du tennis. La paire française a remporté haut la main dimanche la finale du double messieurs de l'Open d'Australie en dominant le tandem finno-australien Henri Kotninen - John Peers (6-4, 7-6 [1]). Les Tricolores remportent leur quatrième tournoi du Grand Chelem en double, le quatrième différent, et réalisent un Grand Chelem. Ils deviennent la huitième paire à réussir un pareil exploit.

Pour inscrire leur nom au palmarès, Mahut et Herbert ont réalisé le match parfait, en ne perdant jamais leur service tout le match durant. Impeccables sur leur mise en jeu dans le premier set, avec un excellent Nicolas Mahut ce dimanche, les deux compères ont réussi le coup idéal, un seul break, à 4-4 dans la première manche. La deuxième manche fût tout aussi serrée, sans le moindre break pour un tie-break qui s'annonçait indécis. Jusque-là bien dans leur deuxième manche, Kontinen et Peeers ont alors craqué au pire moment, du premier point du tie-break perdu sur leur service, à une double-faute pour être menés 4-1.

Idéal dernier chapitre

Comme depuis le début du tournoi, Mahut et Herbert n'ont eux jamais tremblé pour conclure l'affaire au tie-break et pouvoir laisser exploser leur joie. Le parcours fut pourtant tout sauf simple durant toute cette quinzaine avec des frayeurs dès le deuxième tour et une victoire 6-4 au troisième set, ou encore au troisième après avoir été menés un set à zéro par la paire Ram – Salisbury. Mais forts de deux succès probants en quarts et en demies contre les frères Bryan - une des références absolues du circuit et la dernière à avoir signé un Grand Chelem - puis contre Harrison et Querrey, c'est comme s'il ne pouvait rien arriver à ces deux-là. Pas même devoir plier face à une paire Kotninen – Peers qui avait pourtant remporté ses dix dernières finales depuis novembre 2016 !

Vidéo - Maîtrise totale et nerfs d'acier : les meilleurs moments du sacre de Herbert et Mahut

02:23

L'histoire était trop bien écrite : remporter le dernier tournoi du Grand Chelem qui manquait à leur palmarès, là où tout avait commencé pour l'Angevin et l'Alsacien en 2015. C'est lors de ce même tournoi qu'ils avaient disputé leur tout premier Grand Chelem ensemble, pour une défaite en finale contre les Italiens Bolelli et Fognini. Des débuts annonciateurs d'une carrière prometteuse en duo, concrétisée par la suite par l'US Open en 2015, Wimbledon en 2016 et Roland-Garros la saison passée. Déjà en 2015, pour leur premier sacre, ils avaient écarté le malheureux John Peers, alors associé à Jamie Murray. Comme si la boucle ne pouvait être différemment bouclée.

Ce Grand Chelem inscrit un peu plus leur nom parmi les plus grandes équipes de doubles de l'histoire, la huitième à l'emporter lors de chacun des quatre Majeurs, la quatrième seulement depuis le début de l'ère Open. Une place parmi les géants du tennis.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0