Cori Gauff n'a pas confirmé. Tombeuse de la tenante du titre Naomi Osaka au 3e tour, vendredi (6-3, 6-4), la jeune Américaine (15 ans) a trébuché ce dimanche en huitièmes de finale face à Sofia Kenin, en trois sets (6-7, 6-3, 6-0) et 2h11 de jeu. Après une belle empoignade dans les deux premiers sets, Gauff a fini par s'écrouler. Kenin affrontera, elle, Ons Jabeur, qui a battu Qiang Wang (7-6, 6-1), pour s'offrir une place en demi-finale à Melbourne.
Comme à Wimbledon voici six mois, elle ne dépassera donc pas (encore) les huitièmes de finale en Grand Chelem. Et à voir sa déception en sortant du court, on imagine l'étendue de son ambition. Mais Cori Gauff a encore beaucoup à apprendre et Sofia Kenin, de six ans son aînée, s'est chargée de le lui rappeler. Plus expérimentée, celle-ci découvrira toutefois pour la première fois les quarts en Majeur.
Roland-Garros
Swiatek, une première avec la manière
10/10/2020 À 14:37

Un combat, puis une bulle

L'aventure de la benjamine s'est achevée par une bulle, au bout d'un troisième set express de seulement 34 minutes où sa compatriote Kenin ne lui a laissé aucune chance. Une manche aux antipodes de la première, si disputée pendant près d'une heure. Gauff avait alors perdu son service dès le premier jeu, avant de debreaker pour revenir à 4-4, puis de se faire une frayeur au tie-break en gâchant trois balles de set.
Mais l'Américaine de 15 ans n'a pas su capitaliser, et le deuxième set témoignait déjà d'une nette perte de puissance. Coupable de nombreuses fautes directes (48 durant toute la rencontre, contre 21 pour Kenin), Gauff a peu à peu lâché prise, concédant son service à 1-2. La première balle de set sauvée à 2-5 n'a rien changé, et Kenin a égalisé sur sa troisième tentative. Avant, donc, de prendre totalement le dessus. La première participation de Cori Gauff à l'Open d'Australie s'arrête brutalement. Nul doute qu'on entendra parler d'elle à nouveau à Melbourne.

Kenin - Gauff : Le résumé

Roland-Garros
Swiatek-Kenin, une finale inattendue pour une jeunesse triomphante
09/10/2020 À 21:12
Roland-Garros
Kenin, c'est de la dynamite
08/10/2020 À 16:35