L'information est à prendre avec des pincettes, car ce n'est pas l'intéressé lui-même ou son clan qui s'exprime. Mais le genou droit pas encore tout à fait remis de Roger Federer pourrait ne pas être la seule explication de son absence lors du prochain Open d'Australie. Lors d'un entretien accordé à Ace BandSports, chaîne de télévision brésilienne, en début de semaine, André Sá, qui travaille pour Tennis Australia (la Fédération australienne de tennis) en tant que responsable des relations avec les joueurs, a expliqué que les conditions de quarantaine à Melbourne avaient dissuadé le Suisse de faire le voyage.
"La principale raison était la quarantaine. Je lui ai parlé il y a un mois et il avait deux options. Il pouvait venir avec toute la famille et la mettre en quarantaine. Le problème est que Mirka (la femme de Federer, NDLR) et ses enfants ne pouvaient pas quitter la chambre d'hôtel pendant 14 jours. L'exception concerne uniquement les joueurs. Lui pouvait sortir, s'entraîner et revenir, mais la famille ne pouvait pas. Mirka n'a pas approuvé l'idée", a ainsi expliqué l'ancien joueur brésilien.

Un retour de Federer, Wimbledon et Andreescu : les voeux de Dip Impact pour 2021

Open d'Australie
Avec ce coup, Kyrgios vous redonne le sourire pour la journée : Le Top 5 de lundi
08/02/2021 À 14:27

Federer n'aurait pas voulu être "

séparé aussi longtemps

" de sa famille

La seconde option était donc que Federer vienne seul en Australie, une perspective qu'il n'a pas envisagée. André Sá s'est même montré plus précis, en rapportant des propos qu'aurait tenus le "Maestro". "J'ai 39 ans, 4 enfants et 20 titres du Grand Chelem. Je ne devrais être séparé de ma famille aussi longtemps, pendant 5 semaines", aurait-il ainsi considéré .
A en croire Sá, cette discussion serait intervenue au début du mois de décembre, date à laquelle le Bâlois savait déjà que l'Open d'Australie serait probablement décalé de trois semaines (l'épreuve débute le 8 février prochain). Federer n'aurait donc jamais eu vraiment l'intention de s'y rendre en raison de la quarantaine, malgré le délai de réflexion supplémentaire qu'il s'est accordé. Ces considérations, si elles s'avéraient fondées, sont peut-être de nature à rassurer sur l'état physique du Suisse dont le retour à la compétition est attendu pour fin février-début mars.
Open d'Australie
Nishikori et Monfils à la porte, Osaka et Serena en démo : ce que vous avez manqué au Jour 1
08/02/2021 À 14:12
Open d'Australie
Il y a pile un an, Federer perdait contre Djokovic à Melbourne et il n'a plus rejoué depuis
30/01/2021 À 19:07