La pandémie de Covid-19 n'en finit plus de bouleverser le monde du tennis. Alors que de nombreux joueurs et organisateurs de tournois craignent que le reste de la saison 2020 ne soit annulée - une éventuelle reprise des circuits ATP et WTA n'est à l'heure actuelle pas envisagée avant le 13 juillet prochain -, le président de Tennis Australia (fédération australienne) et directeur de l'Open d'Australie, Craig Tiley, est fortement préoccupé par la tenue de l'édition 2021 en janvier prochain. Après avoir envisagé l'annulation comme pire scénario voici quelques jours, il a précisé les contours de l'hypothèse la plus optimiste.

"En ce moment, nous envisageons dans le meilleur des cas soumettre les joueurs à des mesures de quarantaine avant d'organiser le tournoi avec seulement des spectateurs australiens", a ainsi dévoilé Tiley. Il serait ainsi question d'empêcher les fans étrangers de se rendre aux antipodes pour assister au premier Majeur de l'année 2021 pour limiter les risques de contamination. Si la fédération australienne a ensuite indiqué qu'aucune interdiction de voyage n'avait encore été décidée, l'option est clairement envisagée.

Open d'Australie
Tiley : "Le pire scénario, ce serait qu'il n'y ait pas d'Open d'Australie avant 2022"
24/04/2020 À 14:05

Le patron de Tennis Australia avait déjà exposé trois autres scénarios possibles : un huis clos, un report voire une annulation pure et simple du tournoi. Ces hypothèses de travail confirment qu'un retour à la normale n'est pas espéré avant longtemps.

Open d'Australie
Report d'une ou deux semaines "très probable" pour l'Open d'Australie
HIER À 07:12
Open d'Australie
L'Open d'Australie repoussé, une hypothèse de plus en plus crédible
21/11/2020 À 14:44