Non, Wimbledon n'était pas le seul tournoi du Grand Chelem en partie couvert en cas de pandémie. Craig Tiley, patron de Tennis Australia, l'a confirmé vendredi dans une interview accordée au quotidien The Age : c'était aussi le cas de l'Open d'Australie. Seulement voilà, le contrat d'assurances expire en juillet et d'ici la prochaine édition du tournoi à Melbourne en janvier prochain, l'avenir est incertain.

Si la pandémie de coronavirus n'est pas jugulée, ou en cas de deuxième vague, que faire ? "Nous avons deux types d'assurances, un fonds de réserves propres et nous avons en plus souscrit un contrat", a ainsi indiqué Tiley. "En juillet, il expire. Mais nous sommes actuellement en discussions avec le même assureur pour voir ce que l'avenir nous réserve. Et c'est intéressant parce que les assureurs doivent prendre une décision, proposeront-ils une protection contre une pandémie ? C'est probablement le bon moment pour eux, parce que désormais le monde sera préparé pour en affronter une nouvelle au cas où."

Open d'Australie
Melbourne envisage un tournoi à huis clos en 2021
07/04/2020 À 07:46

L'édition 2020 a permis à Tennis Australia de remplir ses caisses

Dans ce contexte mondial incertain, difficile de prévoir la reprise des circuits internationaux. Et s'il avait déjà évoqué dernièrement la possibilité que Melbourne consacre un éventuel retour du jeu dans quelques mois, même à huis clos, le patron de Tennis Australia envisage désormais tous les cas de figure, y compris les moins réjouissants. "Un autre scénario possible, c'est de décaler le tournoi et de le jouer à un autre moment de l'année. Le pire cas de figure, c'est qu'il n'y ait pas d'Open d'Australie avant 2022."

Novak Djokovic

Crédit: Imago

Le Grand Chelem australien a accumulé des ressources qui lui permettraient d'essuyer une éventuelle annulation de l'édition 2021. "La bonne nouvelle, c'est que nous avons réussi à organiser le tournoi en 2020, donc nous avons de l'argent en réserve", a conclu Tiley. Il n'y a plus qu'à croiser les doigts pour que les conditions sanitaires s'améliorent dans les meilleurs délais. Seul Wimbledon a pour le moment été officiellement annulé, mais l'US Open et Roland-Garros, supposés se tenir à la fin de l'été et à l'automne sont menacés.

Open d'Australie
Report d'une ou deux semaines "très probable" pour l'Open d'Australie
HIER À 07:12
Open d'Australie
L'Open d'Australie repoussé, une hypothèse de plus en plus crédible
21/11/2020 À 14:44