Humbert échoue à un point du bonheur

Il l'avait promis : Ugo Humbert allait "s'éclater" face à Nick Kyrgios. Le Messin n'a pas déçu et a produit un tennis fantastique jusqu'à obtenir deux balles de match sur son service à 5-4 dans le 4e set. Mais dos au mur et porté par un public en feu sur la John Cain Arena, l'Aussie a renversé la dynamique sur le fil pour s'imposer en 5 sets (5-7, 6-4, 3-6, 7-6, 6-4) et 3h25 de jeu. S'il aura certainement des regrets quant au résultat, le Français pourra être fier du niveau affiché dans un match popcorn qui l'a vu décocher 72 coups gagnants soit 7 de... plus que son adversaire.

Mannarino s'amuse

Open d'Australie
Monfils à l'aveugle, Kyrgios showman, Medvedev en feu : Le Top 10 des plus beaux points
24/02/2021 À 17:44
Il avait un bon coup à jouer face à Miomir Kecmanovic. Mais l'écart faible au classement entre les deux joueurs (le Serbe, 41e mondial, n'accuse que 5 places de retard) ne laissait pas présager une telle différence sur le court. Adrian Mannarino s'est ainsi baladé mercredi pour l'emporter en trois petits sets (6-1, 6-2, 6-4) et moins de deux heures de jeu (1h50 précisément). Il a totalement dominé tactiquement son adversaire et a parfaitement réagi après avoir concédé le break d'entrée de troisième manche. Des retrouvailles avec Alexander Zverev, vainqueur de Maxime Cressy (7-6, 6-4, 6-3), l'attendent désormais.
L’Open d'Australie est diffusé sur Eurosport. Profitez d’une offre exceptionnelle : abonnez-vous pour seulement 0,99 euros pendant un mois

41 coups gagnants et 7 jeux lâchés : Mannarino a fait tourner en bourrique Kecmanovic

Ferro confirme

Elle avait passé un cap à Roland-Garros en atteignant la seconde semaine. Fiona Ferro s'en rapproche également à l'Open d'Australie puisqu'elle verra le 3e tour. Et comme à Paris, la Française a écarté de sa route la Kazakhe Elena Rybakina, pourtant tête de série numéro 17, en deux sets (6-4, 6-4) et 1h34 de jeu. Elle s'est notamment montrée beaucoup plus solide à l'échange que son adversaire qui a fait pas moins de 42 fautes directes (pour 23 coups gagnants seulement). Pour une place en huitième de finale, elle affrontera la championne de Roland-Garros Iga Swiatek, tombeuse de Camila Giorgi (6-2, 6-4).

Highlights | Fiona Ferro - Elena Rybakina

Garcia étouffée

Elle n'a pas débarqué sur le court en victime expiatoire, mais Caroline Garcia a dû se résoudre à l'évidence : Naomi Osaka n'évolue pas, en ce moment du moins, dans la même catégorie qu'elle. La Japonaise, titrée à Melbourne voici deux ans, s'est montrée sans pitié pour éliminer la Lyonnaise en deux sets très secs (6-2, 6-3) en à peine plus d'une heure (1h01 précisément). Elle a donné l'impression de passer la vitesse supérieure quand elle l'a voulu, imprimant une cadence infernale à l'échange que n'a pu soutenir Garcia.

Cornet déçoit

Après sa formidable remontée du 1er tour, Alizé Cornet avait une belle opportunité de pousser l'aventure plus loin face à l'Américaine Ann Li, 69e joueuse mondiale. Mais la Niçoise a du céder en deux sets (6-2, 7-6) et 1h38 de jeu. Complètement submergée par son adversaire dans la première manche, elle a eu à trois reprises un break d'avance dans la seconde et a même servi pour remettre les compteurs à zéro à 6-5. Elle n'a pu saisir ses opportunités malgré les 36 fautes directes de son adversaire lors du deuxième set (46 au total pour 32 coups gagnants). La Française a globalement trop subi (seulement 7 coups gagnants) pour espérer mieux.

Highlights | Alizé Cornet - Ann Li

Moutet s'est bien battu

Le défi était immense, il l'a relevé pendant un set. Malgré le gain du premier acte au tie-break, Corentin Moutet a logiquement subi la loi de Milos Raonic (6-7, 6-1, 6-1, 6-4) en près de deux heures et demie (2h25 exactement) sur le court numéro 7. Le Français a d'ailleurs été particulièrement réaliste car il a réussi à arracher une manche sans obtenir la moindre balle de break. A la relance, il n'a jamais trouvé la solution face à la première balle adverse (93 % de points gagnés derrière pour le Canadien et 26 aces). La tête de série numéro 14 a constamment dicté le jeu avec pas moins de 70 coups gagnants contre 18 à Moutet. Raonic retrouvera au 3e tour Marton Fucsovics, vainqueur de Stan Wawrinka, au terme d'un combat épique au super tie-break du 5e set (7-5, 6-1, 4-6, 2-6, 7-6).

Moutet a tout donné, mais Raonic était trop fort : Le résumé de son élimination

Müller impuissant

Repêché de dernière minute, Alexandre Müller avait parfaitement su saisir sa chance au 1er tour face à Juan Ignacio Londero. Mais mercredi, il n'a rien pu faire face à un autre Argentin, membre du Top 10, Diego Schwartzman. "Peque" n'a laissé que des miettes au Français, précisément 5 jeux (6-2, 6-0, 6-3) en un peu plus d'une heure et demie (1h32 de jeu). Müller aura souffert le martyre sur son engagement qu'il a concédé à 9 reprises, ne parvenant pas à dépasser les 50 % de réussite derrière sa première comme derrière sa seconde balle.

Highlights | Alexandre Muller - Diego Schwartzman

Open d'Australie
Fognini cloué, Tsitsipas débordé, Djere dépité : Le Top 5 des plus beaux points de Nadal à Melbourne
24/02/2021 À 17:22
Open d'Australie
Osaka puissante et clinique : Le Top 5 de ses plus beaux points à Melbourne
24/02/2021 À 16:59