Qui pourra arrêter Naomi Osaka ? Une chose est certaine, ce ne sera pas Su-wei Hsieh. Pour son premier quart de finale en Grand Chelem à 35 ans, la Taïwanaise n'a pas existé mardi sur la Rod Laver Arena contre une numéro 3 mondiale très à son affaire. La triple lauréate en Grand Chelem n'a cédé que 4 petits jeux (6-2, 6-2) en à peine plus d'une heure (1h08 exactement). Depuis le tournoi délocalisé de Cincinnati à Flushing Meadows l'été dernier, la Japonaise en est désormais à 19 victoires d'affilée sur le circuit (même si elle a déclaré deux fois forfait dans l'intervalle) et attend, sereine, la gagnante du choc entre Serena Williams et Simona Halep en night session.

L’Open d'Australie est diffusé sur Eurosport. Profitez d’une offre exceptionnelle : abonnez-vous pour seulement 0,99 euro pendant un mois

Open d'Australie
Monfils à l'aveugle, Kyrgios showman, Medvedev en feu : Le Top 10 des plus beaux points
HIER À 17:44

Passée tout proche de la sortie contre Garbine Murguruza au tour précédent, Naomi Osaka a affiché la légèreté d'une joueuse à laquelle rien ne semble pouvoir arriver. Certes, elle menait assez largement dans ses confrontations contre Su-wei Hsieh (4-1), mais elle avait quasiment à chaque fois été poussée au bout des trois sets par la Taïwanaise et son jeu fait de slices et de variations. Rien ne l'a gêné mardi sur la Rod Laver Arena.

En démonstration, Osaka a étouffé Hsieh pour filer dans le dernier carré

Une première balle létale

Pour se rendre compte de la qualité de la prestation de l'intéressée, une statistique suffit : jusqu'à 6-2, 3-1, Osaka n'avait pas perdu le moindre point sur sa première balle. Elle en a finalement cédé deux en chemin, soit 92 % de réussite quand son premier service est passé. Certes, ce n'est arrivé que la moitié du temps (48 % seulement de premières), mais ce fut suffisant pour se protéger totalement sur ses engagements (aucun break concédé sur 3 opportunités adverses).

Impressionnante d'explosivité et de détermination, Osaka n'a pas laissé respirer sa surprenante adversaire, joueuse la plus agée à s'être qualifiée pour un premier quart de finale en Majeurs dans l'ère Open. Avec 24 coups gagnants et un déchet très limité (14 fautes directes), la Japonaise a imposé sa cadence à la partie et n'a jamais faibli. Il ne lui reste plus que deux étapes à franchir pour valider un second doublé US Open-Open d'Australie en carrière.

Open d'Australie
Fognini cloué, Tsitsipas débordé, Djere dépité : Le Top 5 des plus beaux points de Nadal à Melbourne
HIER À 17:22
Open d'Australie
Osaka puissante et clinique : Le Top 5 de ses plus beaux points à Melbourne
HIER À 16:59