Il s’est sorti d’un beau bourbier. Stefanos Tsitsipas a lâché ses deux premiers sets de la quinzaine jeudi, mais il est toujours en vie et bel et bien qualifié pour le 3e tour de l'Open d'Australie. Deux jours après sa démonstration contre Gilles Simon pour son entrée en lice, il a eu beaucoup plus de difficultés à se défaire du revenant Thanasi Kokkinakis mais y est parvenu en cinq manches (6-7, 6-1, 6-4, 6-7, 6-4) et 4h32 de jeu sur la Rod Laver Arena. La tête de série numéro 5 du tournoi aurait pourtant pu l'emporter plus tôt, mais son adversaire s'est battu comme un lion pour sauver une balle de match dans le 4e set et prolonger les débats.
Thanasi Kokkinakis est un drôle de 267e joueur mondial. Invité par l'organisation et vainqueur de son premier match en 532 jours au premier tour, l'Australien de 24 ans n'était pas si loin de créer une immense sensation jeudi. Il a tenu tête de manière admirable à l'un des grands noms du tournoi devant et a prouvé que, quand son corps le lui permettait, il valait bien mieux que son classement actuel. Percutant, courageux, luttant jusqu'au bout, il a exigé de Tsitsipas une concentration et un sang-froid admirables pour le vaincre.
ATP Finals
Solide, Rublev s'offre un triste Tsitsipas
15/11/2021 À 21:47
L’Open d'Australie est diffusé sur Eurosport. Profitez d’une offre exceptionnelle : abonnez-vous pour seulement 0,99 euro pendant un mois

4h32 d'effort et des sueurs froides : Tsitsipas a serré les dents pour éteindre Kokkinakis

Tsitsipas a galéré... malgré un service imprenable

Car le Grec a eu le mérite de ne jamais paniquer au cours d'un match qui n'a pas toujours tourné comme il le voulait. Mené un set à zéro, puis poussé à disputer un 5e set de tous les dangers, il sera resté offensif du premier au dernier point, frappant pas moins de 78 coups gagnants et affichant un joli 75 % de réussite au filet (24 montées gagnantes sur 32). Tout juste pourra-t-on lui reprocher un soupçon de fébrilité dans les jeux décisifs. Car, fait assez rare pour être signalé, Tsitsipas a perdu deux manches sans avoir concédé une seule fois son service dans la partie.
Kokkinakis a, lui aussi, fait des merveilles au service. Surtout sous pression quand, entre autres, il a écarté une balle de match sur son engagement à 5-4 contre lui dans le 4e set. Ses 23 aces et son punch sur son deuxième coup de raquette ont ainsi longtemps tenu en respect Tsitsipas dont le travail de sape a fini par payer sur sa 5e occasion dans l'acte final.
Malgré la longueur de la partie, le Grec pourra d'ailleurs se satisfaire de la qualité du jeu déployée à l'échange : son revers long de ligne a notamment fait des ravages et il a utilisé à bon escient son slice par séquences pour varier. Au 3e tour, il devra néanmoins veiller à ne pas dépenser trop d'énergie contre Mikael Ymer, afin de ne pas compromettre ses chances pour la suite du tournoi.
ATP Indian Wells
L'hécatombe continue : Tsitsipas prend la porte à son tour
15/10/2021 À 20:24
Laver Cup
Les tauliers font le boulot, l'Europe se rapproche d'une 4e victoire consécutive
26/09/2021 À 04:55