Getty Images

Malade, Bertens jette l'éponge

Malade, Bertens jette l'éponge

Le 29/05/2019 à 18:46Mis à jour Le 29/05/2019 à 21:32

ROLAND-GARROS - Elle faisait partie des favorites et son tournoi est déjà terminé. La Néerlandaise Kiki Bertens, récemment titrée à Madrid, a abandonné ce mercredi au 2e tour, face à Viktoria Kuzmova. La 4e du classement WTA a jeté l'éponge alors qu'elle était menée 3-1 dans le premier set. En conférence de presse, elle a expliqué être malade. Au prochain tour, Kuzmova affrontera Johanna konta.

Kiki Bertens était l'une des seules favorites de ce Roland-Garros à être passée au 2e tour en deux sets. Mais elle n'ira pas plus loin. La Néerlandaise a abandonné ce mercredi, sur le central, alors qu'elle était menée 3-1 dans le premier set par la Slovaque Viktoria Kuzmova (46e) et ne paraissait souffrir d'aucune blessure. Bertens, numéro 4 mondiale, a fait appel à l'assistance médicale et a semblé se plaindre de tremblements avant d'abandonner.

" J'ai eu la diarrhée toute la matinée (...) ça m'arrive pendant un Grand Chelem..."

"Je me suis réveillée à 3h du matin très malade. J'ai eu la diarrhée toute la matinée. Cela s'est un peu calmé ensuite et j'ai voulu tenter le coup, mais je n'avais plus du tout d'énergie", a expliqué plus tard en conférence de presse Bertens, qui pouvait espérer devenir N.1 mondiale à l'issue du tournoi. "Il aurait mieux valu ne pas du tout entrer sur le court", a-t-elle estimé.

Demi-finaliste Porte d'Auteuil en 2016, Bertens (27 ans) n'a jamais fait mieux depuis en Grand Chelem. Mais son début de saison – son titre à Madrid notamment – et l'absence d'une immense favorite au départ de ce Roland lui avaient donné des airs de sérieuse candidate à la victoire. Elle a quitté le court au bord des larmes avant de déplorer ce mauvais timing : "Cela tombe vraiment très mal, j'étais très bien ces dernières semaines et ça m'arrive pendant un Grand Chelem..." Son adversaire du jour, Kuzmova, sera opposée à Johanna konta (tombeuse dans la soirée de Lauren Davis) au 3e tour, un stade de la compétition qu'elle découvrira en Majeur, à 21 ans.

Roland Garros, paris, France; French Open Tennis tournament; Kiki Bertens (NED) in action against Pauline Parmentier

Roland Garros, paris, France; French Open Tennis tournament; Kiki Bertens (NED) in action against Pauline ParmentierGetty Images

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0