Getty Images

Kristina Mladenovic élimine la tenante du titre Garbine Muguruza en 8e de finale

Mladenovic frappe un grand coup

Le 04/06/2017 à 17:16Mis à jour Le 04/06/2017 à 18:27

ROLAND-GARROS - Kristina Mladenovic a frappé fort. Dimanche, la Française s'est offert la tenante du titre Garbine Muguruza en trois sets (6-1, 3-6, 6-3). Pour la première fois de sa carrière, elle jouera un quart de finale à Paris, un an et demi après celui joué à l'US Open fin 2015.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Un an et demi après l’US Open, Kristina Mladenovic jouera un nouveau quart de finale en Grand Chelem ! Cette fois-ci, c‘est à Paris, devant son public, que la Française s’est offert ce nouveau cap avec, en prime, une victoire référence. Dimanche sur le court Lenglen, la Française a éliminé Garbine Muguruza, 5e mondiale et tenante du titre à Roland-Garros (6-1, 3-6, 6-3). Une victoire qu'elle attendait depuis longtemps et qui acte une nouveauté à venir : il y aura une nouvelle vainqueur à Paris cette année. Elle aura l'occasion de se rapprocher un plus de ce rêve en affrontant la Suissesse Timea Bacsinsky., vainqueur de Venus Williams un peu plus tard (5-7, 6-2, 6-1).

Vidéo - Même la tenante du titre n'a rien pu faire : la victoire de Mladenovic en vidéo

03:32

D'entrée de match, Mladenovic a donné le ton. Un rapide break et pas mal de cadeaux de son adversaire lui ont permis de s'échapper rapidement. 13 fautes directes et finalement 3 breaks concédés : l'Espagnole a été prise à la gorge par son adversaire. Le début de la deuxième manche a toutefois sonné le réveil de la tenante du titre. Un break l'a remise dans le sens de la marche. Elle a même effacé trois balles de débreak sur sa mise en jeu suivante pour garder son avantage et a enfoncé le clou, profitant des 7 doubles fautes de Mladenovic dans ce set, pour égaliser. Un partout, balle au centre.

Une première depuis 1994 à Roland-Garros

Mais l'Espagnole n'a pas su surfer sur la vague qu'elle venait de prendre. Au contraire, elle a reçu un coup sur la tête d'entrée de troisième set en perdant sa mise en jeu. Agressive à l'échange, la Française n'a plus relâché son étreinte, malgré les cadeaux qu'elle distillait par-ci, par-là sous forme de double-fautes (16 en tout). Un nouveau break, obtenu après deux heures de jeu, la propulsait alors en quart de finale dès sa première balle de match. Après des problèmes de dos au 1er tour et deux victoires à l'arraché, Mladenovic est revenue de loin mais elle peut être fière d'elle.

"Vous me faites pleurer..., a réagi Mladenovic sur le court. C'était un huitième de finale contre la tenante du titre, un énorme match que j'attendais. J'ai toujours joué sur un (court) Suzanne-Lenglen plein, mais là il était vraiment plein". Avant d'ajouter : "Je vais me répéter mais c'est un pur régal pour moi de jouer devant vous. Comme vous l'avez vu, tout n'est pas parfait, je me bat comme je peux. J'ai fait 35 doubles fautes aujourd'hui (sic). Mais vous me donnez beaucoup de courage, et c'est grâce à vous que j'ai la force d'aller chercher chaque point".

Mladenovic est la première Française en quart à Roland-Garros depuis Marion Bartoli en 2011 et sera forcément rejointe par une autre, puisque Alizé Cornet et Caroline Garcia s'affrontent en huitièmes lundi. On n'avait pas vu deux Françaises à ce niveau à Paris depuis 1994 (Mary Pierce et Julie Halard).

0
0