Getty Images

Stan Wawrinka se qualifie pour les 8es en écartant Fabio Fognini (7-6, 6-0, 6-2)

Tranquille comme Wawrinka

Le 03/06/2017 à 16:50Mis à jour Le 03/06/2017 à 18:19

ROLAND - GARROS - Aucun problème pour Stan Wawrinka. Le vainqueur de l'édition 2015 s'est tranquillement débarrassé de Fabio Fognini, gêné par des douleurs au genou (7-6, 6-0, 6-2). En huitième de finale, il retrouvera le vainqueur du match opposant Gaël Monfils et Richard Gasquet.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

C'est devenu une habitude dans ce tournoi. Même en étant bousculé, Stan Wawrinka ne laisse aucun set à son adversaire. Face à Fabio Fognini, le Suisse a remporté le troisième tie-break qu'il a disputé dans ce Roland-Garros 2017, un face à chacun de ses adversaires. Et contre l'Italien, ce jeu décisif a clairement été un tournant dans le match. La tête de série numéro 28 a été dépassée dans les deux sets suivants et s'est finalement inclinée en trois manches sur le Suzanne-Lenglen (7-6, 6-0, 6-2). Il avait pourtant les moyens de venir enquiquiner le Suisse mais sa baisse physique ne lui a pas permis de tenir le rythme. Le numéro 3 mondial, vainqueur du tournoi en 2015 et demi-finaliste en 2016, sera au rendez-vous des 8es de finale. Il y rencontrera soit Richard Gasquet, soit Gaël Monfils.

Deux fois, Fabio Fognini a eu un break d'avance dans la manche initiale. Le match a eu du mal à se lancer entre deux joueurs en plein round d'observation au cours des premiers jeux. Mais l'Italien a fait la première différence en bénéficiant de deux gros ratés de son adversaire au filet (2-3). Il a tenu l'avantage jusqu'au moment de servir pour le gain du set. Las. Stan Wawrinka a choisi ce moment pour accélérer, sauver une première balle de set puis prendre le service de son adversaire pour égaliser (5-5). La suite a été un peu folle : Fognini a rebreaké et Wawrinka a de nouveau… débreaké, le tout en sauvant au passage deux nouvelles balles de set en faveur de l'Italien.

Fognini a pris deux pauses médicales

Incapables de se départager, les deux hommes se sont expliqués dans le jeu décisif. Et dans cet exercice, le numéro 3 mondial brille depuis le début du tournoi. Il l’a encore montré en dominant sans trembler Fognini (7-2). La suite a été beaucoup plus compliquée pour l'Italien. Il avait déjà appelé le médecin au tout début de match (à 2-1). Il l'a de nouveau demandé alors qu'il avait deux breaks de retard dans le deuxième set (7-6, 3-0). Les deux fois, il a montré son genou gauche. L'homme venu l'épauler n'a apparemment pas vraiment pu le soulager. Un jeu plus tard, et alors que les deux joueurs n'étaient pas supposés prendre une pause, l'Italien a pris un instant pour aller s'asseoir sur la chaise d'un des arbitres afin de souffler.

Ce trou d'air a duré huit jeux, tous gagnés par le Suisse. Le temps que l'Italien se remette dans le match, Wawrinka avait déjà deux manches et un break d'avance (7-6, 6-0, 2-0). Fognini a bien tenté de s'accrocher. Il a même eu trois balles de débreak dans le cœur du troisième set. Mais c'était trop tard pour lui. Surtout que le diesel Wawrinka avait à ce moment-là retrouvé toute sa vista et son relâchement phénoménal en revers. Les dernières tentatives de Fognini pour le faire douter ne l'ont clairement pas perturbé et il a fini par boucler l'affaire en trois sets et 1h51 de jeu. La suite pour le vainqueur 2015 sera face à un Français. Il faudra attendre la fin de la rencontre entre Gaël Monfils et Richard Gasquet pour connaitre son identité.

Vidéo - Un combat acharné pendant un set puis un cavalier seul de Wawrinka : les temps forts de sa victoire

03:44
0
0