STEFANOS TSITSIPAS

Pays : Grèce
Date de naissance : 12 août 1998
Taille : 1,93 m
Poids : 89 kg
Droitier
Classement : N°5 mondial
  • Sa cote : * * * *
Roland-Garros
EN DIRECT : Mené 0-2, Hugo Gaston pousse Dominic Thiem à un 5e set !
04/10/2020 À 17:35

Roland et lui

Avec l'Open d'Australie, c'est le tournoi du Grand Chelem où Stefanos Tsitsipas a obtenu son meilleur résultat : une demi-finale, l'an passé, face à Novak Djokovic. Il reste toutefois sur deux défaites frustrantes à Roland-Garros. Deux échecs en cinq sets, contre Djokovic donc en octobre 2020 aux portes de la finale, et en huitièmes contre Stan Wawrinka lors de l'édition précédente, au terme de ce qui reste peut-être le plus beau match joué porte d'Auteuil ces dernières années.
En dehors de son élimination au premier tour contre Ivo Karlovic en 2017 pour sa toute première participation à l'âge de 18 ans, le Grec a toujours buté sur des cadors puisque, avant de s'incliner contre les ex-vainqueurs Wawrinka et Djokovic, il avait été battu au 2e tour en 2018 par Dominic Thiem, finaliste du tournoi cette année-là et la suivante. Mais c'est à ce jour le seul Majeur où il a réussi à se hisser deux années de suite en seconde semaine. Un premier pas, même s'il se veut bien plus ambitieux.
Son bilan :
Participations : 4
Titres : 0
Matches joués : 13
Matches gagnés : 9
Sets joués : 48
Sets gagnés : 30
EDITIONRESULTAT
20171er tour
20182e tour
2019Huitième de finale
2020Demi-finale

Sa préparation

Chargée, et convaincante. Stefanos Tsitsipas a été le ténor le plus assidu sur les courts en brique pilée en ce printemps 2021. Il a joué les trois Masters 1000 (Monte-Carlo, Madrid, Rome), un ATP 500 (Barcelone) et un 250 pour finir (Lyon). Son bilan est assez remarquable, avec deux titres, son premier Masters 1000 sur le rocher monégasque et à Lyon la semaine dernière. Il a également atteint la finale à Barcelone. Au total, 19 matches joués pour 16 victoires. Du solide.
Le pire, ou le meilleur, c'est que le numéro 5 mondial aurait même pu faire beaucoup mieux, à une poignée de points près. Il a eu balle de match en finale à Barcelone contre Nadal, tout comme en quarts à Madrid face à Djokovic. En gagnant le petit point qui lui a manqué dans ces deux rencontres, il compterait au moins un titre supplémentaire et serait surtout arrivé à Paris avec deux succès sous le coude contre chacun des deux monstres du circuit. Sa confiance peut légitimement être élevée, mais ces deux échecs sur le fil laissent un petit arrière-goût d'inachevé.

Une baston de 3h38 et des rebondissements à gogo, ce Nadal-Tsitsipas a décoiffé

TournoiRésultat
Monte-Carlo (Masters 1000)Victoire
Barcelone (ATP 500)Finale
Madrid (Masters 1000)Huitième de finale
Rome (Masters 1000)Quart de finale
Lyon (ATP 250)Victoire

Trois stats à avoir en tête

36,5. Faut-il tempérer le bilan comptable de Stefanos Tsitsipas dans cette année 2021 ? Si le Grec a gagné beaucoup de matches (voir ci-dessous), il présente en revanche un bilan négatif contre les membres du Top 10 : 8 matches, 3 victoires (Nadal en Australie, Rublev à Monte-Carlo, Berrettini à Rome) pour 5 défaites (Medvedev en Australie, Rublev à Rotterdam, Zverev à Acapulco, Nadal à Barcelone, Djokovic à Rome), soit 37,5% de réussite.
91. Le pourcentage de jeux de service gagnés par Tsitsipas cette année sur terre battue. Personne ne fait mieux dans le top 10. A titre de comparaison, Rafael Nadal a remporté 85% de ses services, Alexander Zvere 78% et Novak Djokovic 77%. Breaker le joueur grec est particulièrement compliqué sur terre cette année.
3360. Le nombre de points inscrits sur la seule saison 2021 par l'Athénien, ce qui en fait tout simplement le numéro un au classement ATP Race, devant Novak Djokovic. Il doit ce statut à ses performances (deux titres et deux finales, soit d'ores et déjà mieux qu'en 2020) mais aussi à son côté stakhanoviste : il a déjà joué 4 matches en 2021. Djokovic ? 19 (avant Belgrade cette semaine).

Tsitsipas Ier a bien mérité son sacre sur le Rocher : le résumé de sa démonstration

La grande question : Et si c'était à Roland que Tsitsipas avait les meilleures chances de victoire ?

On le catalogue plus parmi les attaquants mais, derrière ce cliché, Stefanos Tsitsipas a tout pour briller sur terre battue. Il le répète à l'envi, il aime cette surface. C'est même celle qu'il préfère. Il a grandi dessus, il bouge bien et son jeu s'adapte naturellement aux exigences de la terre, même s'il a signé ses principaux coups d'éclat sur surface rapide, que ce soit en indoor (sacre au Masters en 2019) ou sur dur extérieur (demi-finale à l'Open d'Australie la même année en battant notamment Roger Federer).
Au point qu'on peut se demander si ce n'est pas à Roland-Garros qu'il a les meilleures chances de briller, voire de soulever son premier trophée en Grand Chelem. Bien sûr, il y a l'équation Nadal, mais cette problématique s'applique à la terre entière, pas seulement à lui. Si le Majorquin devait pour une raison ou pour une autre laisser filer une 14e Coupe des Mousquetaires, Stefanos Tsitsipas ferait un candidat plus que crédible au titre.
Après tout, sur terre, il a déjà battu le Majorquin (à Madrid, certes), a failli récidiver cette année à Barcelone, et, bien luné, il semble capable de rivaliser avec n'importe qui. C'est vrai, pour l'heure, on retient surtout de lui sur ocre ses grandes défaites épiques (Wawrinka à Paris, Nadal et Djokovic ces dernières semaines) et il lui manque encore parfois cet instinct du tueur qui, justement, sépare les défaites mémorables et honorables des grandes victoires. Mais, a minima, on l'attend au niveau qui a été le sein au cours de ce printemps. Si tel est le cas, personne ne s'amusera contre lui.

Pourquoi Tsitsipas est un client sur terre : "Il a le jeu le plus complet de la NextGen"

Roland-Garros
Shapovalov s'en prend à Roland : "Ils ne font pas du bon boulot, il n’y a pas vraiment de bulle"
01/10/2020 À 17:54
Roland-Garros
Terminus pour Cornet
01/10/2020 À 15:46