Tennis
Roland-Garros

Mahut s'arrête là

Partager avec
Copier
Partager cet article

Nicolas Mahut à Roland-Garros 2019

Crédit: Getty Images

ParMaxime Battistella
31/05/2019 à 17:18 | Mis à jour 31/05/2019 à 21:56

ROLAND-GARROS - L'histoire prend fin pour Nicolas Mahut. Le Français a chuté en quatre manches face à Leonardo Mayer (3-6, 7-6, 6-4, 7-6) et 3h27 de jeu. Après le gain de la première manche, Mahut a cédé face à la puissance de l'Argentin qui se qualifie pour son premier huitième à Roland. Il aura l'honneur de défier Roger Federer.

Nicolas Mahut a tout donné, mais son odyssée parisienne s’achève au 3e tour. L’Angevin de 37 ans a fini par céder en quatre sets très disputés (3-6, 7-6, 6-4, 7-6) et 3h27 de jeu contre l’Argentin Leonardo Mayer, 68e joueur mondial, vendredi sur le court Simonne-Mathieu. Très ému, il a quitté le court sous l’ovation des spectateurs et le regard ému de son adversaire qui, pour son premier huitième de finale à Roland-Garros, aura le redoutable honneur de défier Roger Federer.

Le film du match

Coupe Davis

Herbert : "C'est la première fois que je m'entends chanter la Marseillaise"

19/11/2019 À 19:43

Était-ce le dernier match de simple de Nicolas Mahut du côté de la Porte d’Auteuil ? Lui-même ne le sait peut-être pas. Mais il n’a en tout cas pas raté sa sortie dans cette édition 2019. Dans la lignée de ses deux premiers tours contre Marco Cecchinato et Philipp Kohlschreiber, le vétéran tricolore a fait vibrer le nouveau court Simonne-Mathieu, à coups de retours percutants et de montées chevaleresques. Jusqu’au bout du tie-break du quatrième set, il a serré le poing, s’accrochant comme un junior voulant faire ses preuves.

28 aces pour Mayer

Un premier break concédé dès son deuxième jeu de service du match pouvait faire craindre une partie à sens unique. Mais Mahut s’est rapidement relâché, frappant sans arrière-pensée et enchaînant quatre jeux d’affilée pour mener 5-2, et enlever le premier set dans la foulée (6-3). En totale confiance, l’Angevin a cependant baissé d'intensité dès le deuxième acte. Souffrant apparemment du dos et manipulé par le kiné, il s’est montré moins véloce dans ses enchaînements vers l’avant.

De l’autre côté du filet, Leonardo Mayer a eu le mérite de ne pas se frustrer : ni après la perte de la première manche, ni après avoir laissé filer plusieurs occasions de break dans la suivante. Au fur et à mesure que la partie a avancé, l’Argentin s’est montré de plus en plus solide, notamment sur son service, décochant pas moins de 28 aces. Cette précision sur première balle lui a d’ailleurs permis de survoler le tie-break du deuxième set et d’écarter la seule occasion de Mahut dans le troisième acte à 4-3.

Plus à l’aise lorsque les échanges ont duré et de plus en plus précis à la relance, Mayer a fait le break dans le jeu suivant pour virer en tête (3-6, 7-6, 6-4). Et malgré la volonté farouche de ne rien céder de Mahut, l’Argentin a fait preuve d’un sang-froid remarquable dans l’ultime jeu décisif rapidement plié. Avec son fils dans les bras, une sorte de tradition dans ce tournoi, le Tricolore a salué une dernière fois la foule qui le lui a bien rendu. Mayer, de son côté, va découvrir la deuxième semaine à Roland-Garros, probablement sur le court Philippe-Chatrier face à un autre vétéran, encore plus coriace : Roger Federer.

ATP Queen's

Simon remporte le choc des Frenchies

21/06/2019 À 12:10
ATP Queen's

On n'arrête plus Mahut

20/06/2019 À 14:58
Dans le même sujet
TennisRoland-GarrosNicolas MahutLeonardo Mayer
Partager avec
Copier
Partager cet article