Getty Images

Surdité, bachelor et 3 600 dollars : face à Nadal, l’atypique Hanfmann

Surdité, bachelor et 3 600 dollars : face à Nadal, l’atypique Hanfmann

Le 26/05/2019 à 20:01Mis à jour Le 26/05/2019 à 21:38

ROLAND-GARROS - C’est un qualifié pas comme les autres qui se présentera lundi sur le Central pour défier Rafael Nadal. À 27 ans, Yannick Hanfmann est arrivé presque par surprise sur le circuit professionnel. Il s’y maintient malgré un handicap gênant : l’Allemand souffre d’une surdité partielle.

S’il y en a un qui n’aura pas de mal à appréhender le brouhaha du Central, c’est bien lui. A son insu, certes. Mais n’allez pas croire que cela le dérange plus que cela. Car Yannick Hanfmann a fini par s’en accommoder. À 27 ans, l’Allemand, classé 184e à l’ATP, va vivre sa première grande expérience lundi, sur le Philippe-Chatrier, en croisant le fer avec le maître des lieux, Rafael Nadal. Mais cela se fera en silence pour lui, ou presque.

Reste, quand même, cette capacité involontaire à créer des quiproquos malgré lui. "J’ai une aide auditive mais elle ne fonctionne pas toujours donc, parfois, ça pose problème, détaille-t-il. Quand mon nom est appelé et que je ne réagis pas, les gens se demandent ‘c’est quoi son problème à lui ?’".

3600 dollars versus 3,7 millions pour Nadal

Mais Hanfmann, ce n’est pas que cela. C’est aussi une histoire improbable que les tirages de premiers tours de Grand Chelem aiment tant mettre en avant. A 27 ans, il n’a pas bataillé comme beaucoup d’autres avant lui dans ses jeunes années pour se frayer un chemin chez les grands. Le monde professionnel, il l’a découvert presque par hasard.

Diplômé d’un bachelor de relations internationales à l’université de Californie du Sud en 2015, à Los Angeles, il s’amuse en NCAA, au niveau universitaire et dispute quelques challengers. Puis vient 2017, l’année de l’éclosion inattendue. Il signe d’abord un quart de finale surprise à Stuttgart avant le bouquet final : une finale à Gstaad après avoir écarté quelques vieux briscards du circuit (Feliciano Lopez, Joao Sousa, Robin Haase). Fabio Fognini le prive d’une victoire à l’ATP mais l’Allemand s’incruste dans le circuit, au point d’entrer dans le Top 100 en juillet 2018.

C’est à peu près tout. Depuis, Hanfmann a franchement ralenti la cadence. Cette saison, avant Roland, il n’avait pas disputé un seul match sur le circuit ATP, gagnant seulement un petit duel à Sophia au Mouratoglou Open (Challenger). Son total de gains sur la saison en simple : 3 600 dollars. Comparé aux 3,7 millions déjà amassés cette saison par son adversaire du jour, cela ne pèse pas lourd…

Avec ces qualifications passées et ce premier tour en forme d’exécution en mondovision, il sera assuré de recevoir les 46 000 euros prévus aux victimes des premiers jours. Alors non, la découverte du Central, même dans ces conditions, ne devrait pas l’effrayer. Car, pour lui, ce n’est déjà que du bonus.

Yannick Hanfmann

Yannick HanfmannGetty Images

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0