A croire qu'Alexander Zverev doit toujours porter une croix. En 2020, l'Allemand semble enfin s'être débarrassé de l'encombrante étiquette du joueur qui n'y arrive pas en Grand Chelem. Après sa demi-finale en Australie au mois de janvier (une première pour lui), et plus encore sa finale à l'US Open (encore une grande nouveauté), difficile de venir chercher ces poux-là sur le crâne du natif de Hambourg. "Je suis probablement le troisième meilleur joueur cette année en ce qui concerne les résultats en Grand Chelem, derrière Novak (Djokovic) et Dominic (Thiem)", a-t-il rappelé dimanche après avoir franchi son premier obstacle à Roland-Garros.

Zverev a raison, mais il doit maintenant composer avec un autre fardeau. Celui du type qui a laissé filer un titre majeur qui lui tendait les bras. A New York, dans cette drôle de finale contre Thiem, il a mené deux sets à rien avec break dans le 3e manche avant de servir pour la victoire dans le 5e set. Zverev a fini en larmes et avec une tonne de regrets.

Roland-Garros
"Swiatek a encore prouvé que le jeu stéréotypé des filles, c'est bien fini !"
14/10/2020 À 13:35

Retour d'enfer, 7-6 au 5e, rebondissements à gogo et sacre de Thiem : Le résumé dune finale épique

Au fond de moi, j'étais content pour lui

A l'US, personne n'avait vendangé une finale de la sorte depuis sept décennies. Dans la tête, forcément, ça trotte. Il ne s'en cache pas : "Mentalement, ça a été difficile pour moi les jours qui ont suivi la finale. Personne n'a envie d'être le premier homme en 70 ans à perdre une finale de Grand Chelem (aux Etats-Unis, seulement, NDLR) en ayant mené deux sets zéro."

Pourtant, avec un peu de recul et non sans une certaine grandeur d'âme, l'Allemand estime que le dénouement de cette finale était sans doute le plus approprié. Il l'aurait voulu différent, bien sûr, mais il y voit une forme de logique. "Je pense que Dominic le méritait davantage, admet-il. Pas seulement ce jour-là, mais de façon plus générale, sur l'année entière et même sur les dix-huit derniers mois. Il était tout près depuis un moment, il se rapprochait d'un grand titre. Au fond de moi, j'étais content pour lui, parce que c'est un ami et qu'il le méritait. Il gagnera d'autres Grands Chelems."

Et lui dans tout ça ? Il s'installe doucement dans la zone que Thiem a intégré deux ou trois ans avant lui, ce qui n'est pas absurde compte tenu de la différence d'âge. Sasha Zverev n'a encore que 23 ans et il avance, même si ce n'est pas toujours beau à voir et même s'il lui manque encore un grand match-référence en Grand Chelem. Il a certes battu Wawrinka à Melbourne en début d'année, mais n'a encore jamais dominé un Djokovic, un Nadal ou un Federer.

Zverev effondré : l'Allemand a fondu en larmes pendant son discours

"Je sais que je peux en gagner un maintenant"

Mais une fois la digestion de la douleur new-yorkaise opérée, il lui reste tout de même la conviction d'être sur un chemin vertueux. "Je veux gagner un Grand Chelem, martèle Zverev. J'ai eu une main sur le trophée et je sais que je peux en gagner un maintenant." Même s'il en convient, celui qui vient de débuter "ne sera pas le plus facile" pour lui. Non qu'il soit incompétent sur terre (on ne gagne pas un Masters 1000 à 20 ans sur cette surface en battant Djokovic en finale sans posséder quelques aptitudes), mais il vient peut-être un peu tôt après l'épique dénouement de Flushing.

Alexander Zverev n'a ainsi pas joué le moindre match sur terre depuis sa finale perdue à l'US Open. Et jusqu'à la semaine dernière, il avait même laissé ses raquettes de côté. Qu'a-t-il fait une fois rentré en Europe ? "Du bateau, à Monaco", sourit le numéro 7 mondial. "Compte tenu de ma préparation et des conditions ici, ajoute-t-il, ce ne sera pas simple pour moi, mais on verra. Il y aura d'autres occasions après ce Roland-Garros." Zverev n'a pas encore de titre majeur sous le coude, mais s'il a des regrets après New York, il possède aussi quelques certitudes nouvelles. Cette croix-là, finalement, est peut-être moins pénible à porter. Parce qu'elle lui ouvre un horizon.

Highlights | Alexander Zverev - Dennis Novak

Roland-Garros
"2 Masters 1000 mais 0 Majeur : Djoko a raté sa reprise"
13/10/2020 À 20:50
Roland-Garros
"13 Roland-Garros : l'un des plus grands exploits de tous les temps"
13/10/2020 À 20:38