Jannik Sinner a passé un mauvais début de journée. Bien que qualifié pour les 8es de finale de Roland-Garros, le Transalpin est un athlète meurtri. Il s'est réveillé ce matin avec une douleur à la jambe gauche qu'il traînait depuis un moment. Cela ne l'a pas empêché de battre Mackenzie McDonald en trois manches sur le court Simonne-Mathieu (6-3, 7-6, 6-3).
Ce duel aurait dû durer plus longtemps. Mais Mackenzie McDonald s'est emmêlé les pinceaux tout seul dans la deuxième manche. L'Américain, pas très à l'aise sur ocre normalement, a profité du réveil de la douleur de Sinner pour s'envoler dans la deuxième manche, avant d'échouer à boucler ce maudit set. L'Etatsunien a pourtant eu dix balles de set ! Cinq à 5/3 et cinq à 5/4, moment où il a concédé le debreak. McDonald en a pulvérisé sa raquette. Son match s'est terminé sur cet échec.
Wimbledon
Sinner, l'autre jeune qui monte : "Il dégage beaucoup de confiance"
IL Y A UNE HEURE
Remis en état de marche par le kiné, Sinner devra se soigner au mieux avant de revenir sur le court lundi prochain. Il va défier Andrey Rublev pour une place en quart de finale. Le Russe, encore sur courant alternatif, a disposé de Cristian Garin en quatre manches sur le court 14 (6-4, 3-6, 6-2, 7-6). Le Moscovite s'est lui aussi évité de prolonger l'aventure puisqu'il a sauvé cinq balles de deux manches partout dans le jeu décisif du 4e acte, remporté 13 points à 11. Cette fois, le protégé de Fernando Vicente a gardé ses nerfs devant les problèmes.
Wimbledon
Sinner étouffe Alcaraz et s'offre le choc "NextGen"
HIER À 18:42
Wimbledon
A 36 ans, Gasquet reverdit
30/06/2022 À 12:37