Sur le court Philippe Chatrier, Rafael Nadal a passé une soirée plutôt paisible lors de ce deuxième tour des Internationaux de France contre Corentin Moutet. Face à un adversaire qui a toujours considéré le Majorquin comme son modèle à suivre, Nadal s'est imposé sans forcer en trois sets (6-1, 6-3, 6-4), le tout en 2h09. D'abord crispé par l'évènement puis progressivement à son aise dans la rencontre, Corentin Moutet n'a existé que par intermittence contre le maître des lieux. Au troisième tour, Nadal va croiser la route du Néerlandais Botic van de Zandschulp et une chose est sûre : il sera toujours en pleine possession de ses moyens.

RAS pour le pied

Wimbledon
Nadal, plus fort que la douleur : "Je voulais juste terminer, je déteste abandonner"
IL Y A 16 HEURES
Pour la deuxième fois consécutive, le Taureau de Manacor n'a laissé transparaître aucune gêne au pied depuis sa blessure contractée lors du Masters de Rome. Face à Moutet, l'Espagnol est apparu bien en selle dès le début de la partie. Au contraire, son adversaire est apparu comme tétanisé lors des premiers échanges. Plutôt normal au moment d'affronter son idole...
Mais dans les faits, Nadal n'était pas là pour faire des cadeaux à son adversaire. Dès lors, le vainqueur de vingt-et-un tournois du Grand Chelem a breaké Moutet dès le premier jeu de service du Français. Grâce à cet avantage acquis très tôt dans la partie, Nadal a mené le premier set de manière souveraine et Moutet n'a pu que limiter les dégâts en obligeant Nadal à servir pour le gain de la première manche. En 45 minutes, l'un des favoris à la victoire finale a remporté la première manche (6-3).

"Une nouvelle fois, Alcaraz montre ses ressources, plus que ses faiblesses"

Le panache de Moutet pour finir

Par la suite, Nadal a fait étalage de sa puissance et sa capacité à maintenir Moutet en fond de court pour empocher les quatre premiers jeux de la deuxième manche. Si Moutet a mis fin à la spirale négative, l'Espagnol n'a pas tergiversé sur son service, loin de là (100% de points remportés sur sa première balle). Trop timide et pris dans la tornade, Moutet a concédé la deuxième manche sur son jeu de service et s'est fait breaker une quatrième fois dans le match (6-1).
Avec deux sets à remonter, Moutet a sans doute compris que battre son modèle allait être trop compliqué. Moins sous pression et plus relâché dans ses coups, le 139ème au classement ATP a offert davantage de panache dans le troisième set. Après avoir breaké Nadal dès l'entrée du set, le natif de Neuilly-sur-Seine n'a pas pu tenir son break plus de deux jeux. Mené 5-3, il s'est offert le service de son adversaire... avant de définitivement céder sur le sien (6-4). Pour Nadal, l'aventure continue. Et Corentin Moutet sera probablement son premier supporter.

"Attention, Zverev est en train de retomber dans ses travers"

Wimbledon
"Je pensais que le train était passé" : Kyrgios surprend tout le monde, même lui
IL Y A 18 HEURES
Wimbledon
Nadal a passé la seconde et Van de Zandschulp en a fait les frais
04/07/2022 À 20:01