Getty Images

Course au Masters : Zverev qualifié, porte ouverte pour Monfils

Course au Masters : Zverev qualifié, porte ouverte pour Monfils

Le 31/10/2019 à 00:24Mis à jour Le 31/10/2019 à 12:38

MASTERS PARIS-BERCY - La course aux deux derniers billets qualificatifs pour le Masters de Londres constitue un des grands enjeux de la semaine à l'AccorHotels Arena. La journée de mercredi a contribué à éclaircir le paysage : Alexander Zverev est officiellement qualifié. David Goffin, Roberto Bautista Agut et Diego Schwartzman sont eux hors course après leur élimination ce mercredi.

De la casse mercredi

Et moins trois qui font cinq. Ils étaient huit mercredi matin à pouvoir encore espérer se qualifier pour le Masters. Ils ne sont plus que cinq. Battus en 16es de finale respectivement par Alex De Minaur, Grigor Dimitrov et Kyle Edmund, Roberto Bautista Agut, David Goffin et Diego Schwartzman ont officiellement dit adieu au tournoi des Maîtres.

C'est surtout une déception pour l'Espagnol, 9e au classement ATP Race et qui lorgnait le rendez-vous majeur de la fin de saison depuis sa demi-finale à Wimbledon au mois de juillet. Pour rejoindre Nadal, Djokovic, Federer, Medvedev, Thiem et Tsitsipas, le rêve, plus ou moins concret selon les cas, reste en revanche bien réel pour les cinq joueurs ci-dessous.

Masters : Roberto Bautista out.

Masters : Roberto Bautista out.Getty Images

Zverev peut réserver son Eurostar

Il aurait fallu un cataclysme absolu pour que le tenant du titre ne soit pas à Londres. Avec 2945 points, Alexander Zverev était 7e à la Race et avait neuf orteils de l'autre côté de la Manche. Sans jouer, il est devenu mercredi le 7e qualifié pour le Masters. Les défaites successives de Roberto Bautista Agut et Matteo Berrettini ont mathématiquement verrouillé la place de l'Allemand. Avec Monfils, ils étaient les deux derniers à pouvoir le dépasser au classement. Même si le Français y parvenait, Zverev terminerait au pire au 8e rang. L'affaire est donc dans le sac en ce qui le concerne.

Une place, quatre hommes

Matteo Berrettini (Italie - 2670 points)

Si la saison s'arrêtait maintenant, Matteo Berrettini disputerait dans une dizaine de jours son premier Masters. L'Italien tient le bon bout puisqu'il occupe la 8e place à la Race. Sauf que sa défaite contre Jo-Wilfried Tsonga, dès son entrée en lice à Bercy, ouvre la porte à ses rivaux, et notamment à Gaël Monfils, son plus proche poursuivant. La révélation transalpine n'a désormais plus qu'à attendre et à croiser les doigts.

Vidéo - Tsonga - Berrettini : les temps forts

02:52

Gaël Monfils (France - 2440 points)

Arrivé à Paris avec la pancarte numéro 10 dans le dos, Gaël Monfils a donc besoin de gravir deux marches cette semaine. Tout ne dépend pas que de lui mais pour avoir une chance d'aller au Masters, le Français doit de toute façon aller au moins en demi-finales. Les éliminations de Roberto Bautista Agut et Berrettini font clairement ses affaires.

C'est même le scénario idéal pour Monfils qui, subitement, a son destin en main. S'il se hisse dans le dernier carré, il dépassera l'Italien et l'Espagnol. Un seul cas de figure pourrait alors l'empêcher d'aller à Londres pour la deuxième fois de sa carrière : une victoire finale à Bercy de Wawrinka.

Stan Wawrinka (Suisse - 2000 points)

Et si "Stan the man" réussissait un "hold up" sur le fil ? 15e à la Race, Wawrinka est condamné à l'exploit à Bercy s'il veut aller au Masters. L'hypothèse est sans doute assez loin de ses préoccupations, et elle ne pourra se matérialiser que dans un seul cas de figure : une victoire dimanche. Le Vaudois a donc l'avantage d'être maître de sa destinée. S'il soulève le trophée à Bercy, il finira 8e. Ce serait un extraordinaire comeback pour lui. Mais le chemin est long. Dès jeudi, en huitièmes, il fait face à un certain Rafael Nadal.

Vidéo - Wawrinka est bien de retour : les temps forts de son succès face à Cilic

02:27

Alex De Minaur (Australie - 1775 points)

Pour être franc, beaucoup avaient même complètement oublié le fait que le jeune Australien était encore mathématiquement en course pour le Masters. Et pourtant... Alex De Minaur peut réussir un coup faramineux à la Jack Sock en 2017. Il faudrait toutefois un sacré concours de circonstances. Comme Wawrinka, il a besoin de remporter le tournoi pour se qualifier.

Mais à la différence du Suisse, cela pourrait ne pas suffire si son adversaire en finale se nomme Gaël Monfils. Une victoire contre n'importe quel autre joueur et il serait le huitième Maître 2019. Improbable, mais pas impossible, au moins au plan comptable. Tel est le paradoxe de cette "Race" : Bautista Agut, 9e, est hors course. De Minaur, 17e, peut encore y croire...

Alex de Minaur à Shanghaï en 2019

Alex de Minaur à Shanghaï en 2019Getty Images

Huitième de finale Quart de finale Demi-finale Finale Victoire
8. Matteo Berretini (2670 points) - - - - -
10. Gaël Monfils 2440 2530 2710 2950 3350
15. Stan Wawrinka 2000 2090 2270 2510 2910
17. Alex De Minaur 1775 1865 2045 2285 2685
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0