Getty Images

Forget : "On aurait aimé une finale Nadal-Djokovic"

Forget : "On aurait aimé une finale Nadal-Djokovic"
Par AFP

Le 03/11/2019 à 18:46

ROLEX PARIS MASTERS - Après le sacre de Novak Djokovic, Guy Forget est venu faire le bilan du Masters 1000 parisien. S'il peut se targuer d'une fréquentation record, le directeur du tournoi a un regret : ne pas avoir eu une finale entre Novak Djokovic et Rafael Nadal.

Le directeur du Masters 1000 de Paris Guy Forget a constaté avec fatalisme la supériorité de Novak Djokovic sur Denis Shapovalov dimanche en finale, regrettant d'autant plus le forfait sur blessure la veille de Rafael Nadal et l'absence de Roger Federer qui "s'est reposé".

"Beaucoup de monde ici aurait rêvé d'une finale Rafael Nadal contre Novak Djokovic, avec peut-être une revanche un petit peu plus tard à Londres" aux Masters de fin d'année où les deux hommes se disputeront également la place de N.1 mondial, a déclaré Forget juste après la finale expédiée par Djokovic 6-3, 6-4 en 1h05. "Aujourd'hui, on se demande même si elle aura lieu à Londres", a-t-il ajouté en référence à la blessure aux abdominaux qui a contraint Nadal à déclarer forfait avant sa demie contre Shapovalov et dont l'étendue n'était pas encore connue dimanche.

Vidéo - "Bercy est décidément maudit"

04:16

"On a envie de voir les meilleurs joueurs s'affronter sur le terrain, se rendre coup pour coup. Malheureusement, sur cette fin de saison, Roger s'est reposé, Novak est le plus performant et Rafa commence à avoir des petits signes de fatigue", a ajouté l'ancien joueur, lui-même vainqueur à Bercy en 1991. Federer a annoncé son forfait pour Bercy deux heures avant le coup d'envoi du tournoi lundi, expliquant vouloir se "ménager" pour la suite de sa carrière.

"J'ai eu envie de croire que Denis Shapovalov pouvait reproduire le match contre Monfils, se transcender", a reconnu Forget en référence à la victoire du Canadien sur le N.1 français en quarts de finale. "On voit que, malgré l'euphorie, la puissance de feu, l'insouciance parfois, face à une machine extrêmement bien réglée comme Novak Djokovic on ne peut pas se permettre de donner autant de points gratuits", a ajouté le directeur du tournoi, estimant que Shapovalov avait "reçu une petite leçon de Novak sur comment gérer une finale d'un point de vue stratégique, émotionnel".

Vidéo - Cette fois, Djokovic a donné la leçon à un jeune loup : le résumé de la finale

02:54
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0