Getty Images

Djokovic expédie un Tsitsipas aux abonnés absents

Djokovic expédie un Tsitsipas aux abonnés absents
Par Eurosport

Le 01/11/2019 à 17:07Mis à jour Le 01/11/2019 à 17:59

ROLEX PARIS MASTERS - Il n'y a pas eu match vendredi en quarts de finale entre Novak Djokovic et Stefanos Tsitsipas. Totalement hors du coup et sans énergie, le Grec n'a jamais inquiété le Serbe au cours d'un match à sens unique. Vainqueur 6-1, 6-2 en moins d'une heure, le N°1 mondial affrontera le Bulgare Grigor Dimitrov samedi pour la sixième demi-finale de sa carrière à Bercy.

Un quart de finale qui fait pschitt. Dans une rencontre à sens unique, Novak Djokovic a déroulé son tennis face à Stefanos Tsitsipas pour s'imposer en deux sets et seulement 58 minutes de jeu (6-1, 6-2). Visiblement emprunté, le jeune Grec de 21 ans n'a jamais semblé être en mesure de rivaliser avec le niveau de jeu du N°1 mondial. En demi-finale, Novak Djokovic affrontera Grigor Dimitrov, tombeur de Cristian Garin un peu plus tôt.

Novak Djokovic n'a pas traîné. Opposé à Stefanos Tsitsipas, l'un des rares joueurs à avoir un ratio positif contre lui (2 victoires à 1), le Serbe a rééquilibré la balance. Sa maladie de début de semaine oubliée - bien que sa voix encore éraillée puisse laisser penser le contraire - le N°1 mondial a délivré une partition parfaite pour éteindre un Stefanos Tsitsipas jamais dans le coup.

Vidéo - Tsitsipas était à côté de la plaque, Djokovic a retrouvé le feu : la victoire du Serbe en vidéo

03:23

La revanche de Shanghaï

Dès son premier jeu de service, le Grec a commis deux doubles fautes de suite pour offrir le break à son adversaire. Visiblement emprunté et à court de jus, il ne s'en est jamais remis même s'il a eu un léger sursaut d'orgueil à 5-0, trois balles de set contre lui, pour finalement remporter son premier jeu du match. Mais l'étincelle n'a pas pris et la deuxième manche a été une formalité. Avec deux fois plus de fautes directes que de coups gagnants (20-10), il ne pouvait pas mieux s'en tirer.

En face, Novak Djokovic, qui n'en demandait pas tant, a déroulé son tennis et a donc pris une éclatante revanche sur le dernier quart de Shanghaï remporté par Tsitsipas début octobre (3-6, 7-5, 6-3). Un avantage psychologique qui pourrait compter au moment de décoller pour Londres. Mais, avant cela, le Djoker, qualifié pour la sixième fois de sa carrière dans le dernier carré dans l'Est parisien, tentera de soulever pour la cinquième fois l'arbre de Fanti.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0