Il était attendu, il n'a pas déçu. Après sa superbe performance contre Stéfanos Tsitsipas au 2e tour, Ugo Humbert savait qu'il avait un coup à jouer en huitième de finale du Rolex Paris Masters jeudi. Et sans se prendre le chou, le Messin a saisi l'opportunité face à l'expérimenté et dangereux Marin Cilic. Bien que marqué physiquement par ses deux précédents combats, il a trouvé l'énergie pour franchir l'obstacle croate en trois manches (6-3, 6-7, 6-3) et 2h25 de jeu. Grâce à ce 8e succès consécutif (il restait sur un titre en indoor à Anvers), il va découvrir les quarts de finale d'un Masters 1000 contre un autre nom du circuit, Milos Raonic, vainqueur de Marcos Giron (7-6, 6-2) un peu plus tôt.
Du haut de ses 22 printemps, Ugo Humbert n'est plus du genre à se laisser impressionner. Ceux qui en doutaient encore s'en sont peut-être persuadés ce jeudi. Car si Marin Cilic n'est plus que 43e joueur mondial, il n'en reste pas moins un vainqueur de Grand Chelem au service ravageur. Mais indéniablement, le gaucher tricolore est rayonnant de confiance en ce moment et surtout d'une solidité mentale à toute épreuve. Deux atouts fondamentaux qui lui ont permis de prolonger encore son aventure à Bercy.
ATP Monte-Carlo
Humbert passe déjà à la trappe
HIER À 15:19

Des nerfs d'acier pour une 8e victoire d'affilée : Humbert a dompté Cilic et la fatigue

D'un calme olympien en toutes circonstances

Vu la dynamique de la partie, ils auraient été nombreux à progressivement sombrer. Pas lui. Fatigué, Humbert ne semblait plus pouvoir tenir la cadence en fond de court en début de troisième set. Le Messin avait d'ailleurs commencé à tirer la langue quelques jeux plus tôt, en milieu de deuxième manche, et s'était accroché à sa qualité de première balle (84 % de points gagnés derrière et 19 aces) pour embarquer Cilic dans un tie-break que le Français a perdu, coupable de plusieurs erreurs grossières.
Et pourtant, malgré la lassitude, Humbert a conservé une lucidité bluffante. Concentré sur ses engagements, il a tenu le choc, jusqu'à exploiter un moment de flottement de son adversaire dans le 6e jeu de l'ultime acte pour faire la différence décisive (6-3, 6-7, 4-2). Après une faute en coup droit et une double dans la foulée, Cilic s'est ainsi mis en difficulté. Puis le sort s'en est mêlé : un coup de pouce de la bande du filet a permis au Français de se procurer trois balles de break et il s'est empressé de convertir la seconde.
Totalement relâché par la suite, Humbert n'a jamais tremblé, lâchant quelques missiles effarants en coup droit. Il n'a surtout pas dévié d'un plan de jeu offensif (37 coups gagnants contre 20 à Cilic) qui lui avait permis d'ailleurs de s'emparer du service adverse dès l'entame de match. Il a enfin fait preuve d'une sérénité constante tout au long de la partie pour se relancer malgré les aléas du scénario. C'est peut-être là que se cache le secret de sa progression linéaire. Virtuellement dans le Top 30 mondial désormais, il peut espérer être tête de série à Melbourne en janvier prochain. Et sa semaine n'est pas finie.
ATP Monte-Carlo
Goffin a fini par faire lâcher Cilic
11/04/2021 À 13:19
ATP Miami
Masters 1000 de Miami 2021 : date, programme, diffusion, favoris ; toutes les informations pratiques
17/03/2021 À 13:41