AFP

Masters Shanghai : Del Potro élimine Nadal (6-2, 6-4) et retrouve Djokovic en finale

Del Potro balaye Nadal
Par Eurosport

Le 12/10/2013 à 15:57Mis à jour Le 12/10/2013 à 16:50

Sensation à Shanghai ! Juan Martin Del Potro a dominé le numéro un mondial Rafael Nadal en demi-finale du Masters 1000 samedi (6-2, 6-4). L'Argentin affrontera Novak Djokovic en finale pour remporter son quatrième titre de la saison.

Il n'y aura pas de finale Djokovic-Nadal à Shanghai. Juan Martin Del Potro a déjoué tous les pronostics en prenant le meilleur sur Rafael Nadal en demi-finales, samedi (6-2, 6-4). Une énorme performance face à l'Espagnol tout juste redevenu numéro un mondial cette semaine, qui sera privé de sa quatorzième finale ATP de la saison. Dimanche, l'Argentin, ancien lauréat de l'US Open 2009, affrontera Novak Djokovic en finale pour tenter de remporter son premier Masters 1000 en carrière.

La démonstration de l'Argentin a été comme le match : magnifique. Excellent au service, pointant avec 80% de premières balles, le cinquième mondial a été solide de bout en bout infligeant au Majorquin sa deuxième défaite sur dur de la saison, une semaine après son revers en finale de Tokyo. Il est aussi le deuxième joueur de l'année à le dominer avant une finale, après Steve Darcis au premier tour de Wimbledon. Bousculé comme rarement à l'échange cette saison, Nadal n'est pas parvenu à convertir une seule de ses six occasions de break. Avec quatre double-fautes et 22 fautes directes, ses 15 coups gagnants - quasiment la moitié par rapport à son adversaire (28) - n'ont pas fait douter un Juan Martin Del Potro injouable ce samedi.

Dimanche, l'Argentin jouera sa troisième finale de Masters 1000 en carrière, la deuxième de la saison après celle jouée et perdue à Indian Wells... face à Rafael Nadal (6-4, 3-6, 4-6). Tournoi où il avait d'ailleurs battu l'autre numéro un mondial de la saison, Novak Djokovic qu'il retrouvera dimanche. Finaliste pour la première fois à Shanghai, le N.5 mondial a remporté cette saison trois tournois, tous sur dur, sa surface de prédilection, dont le dernier dimanche dernier à Tokyo. Pas de doute s'il produit le même jeu dimanche, son premier titre en Masters 1000 ne sera plus très loin.

0
0