AFP

Et pourtant, Nick Kyrgios jure qu'il a appris "à la fermer"

Et pourtant, Kyrgios jure qu'il a appris "à la fermer"

Le 02/09/2015 à 12:07Mis à jour Le 02/09/2015 à 12:23

US OPEN - Battu par Andy Murray au premier tour du tournoi américain, Nick Kyrgios a enchaîné les comportements improbables tout le match. Mais il en est persuadé, il a appris de ses erreurs.

Eurosport Player:

Voir sur Eurosport

Kyrgios qui tente des coups entre les jambes. Kyrgios qui s'offre une petite sieste. Kyrgios qui balance sa raquette. Kyrgios qui peste contre le public. Kyrgios qui… Bref, Kyrgios qui fait autant le show sur le Arthur-Ashe qu'il joue au tennis. Incorrigible, l'Australien a offert au public de l'US Open une prestation dont il a le secret lors de sa défaite au 1er tour face à Andy Murray (7-5, 6-3, 4-6, 6-1). Ce qui n'empêche pas l’un des plus grands espoirs du tennis de penser qu'il a appris de ses erreurs.

" Je pense que je suis sur la bonne voie"

Cela fait beaucoup en 2h43 de jeu et pour un joueur qui vient tout juste de prendre une amende de 22 000 euros, assortie d'une suspension avec sursis. Mais pour Kyrgios, aucun problème. "Je pense que je suis sur la bonne voie," a-t-il déclaré en conférence de presse après sa défaite face à Andy Murray. Il en est persuadé, il a appris de son épisode qui l'a confronté à Stan Wawrinka. "J'aime penser que je vais tirer des leçons de ce qui s'est passé. En fait, je pense que je l'ai déjà fait." Et de se justifier : "Je ne pense pas que quelqu'un dans cette salle était parfait lorsqu'il avait 20 ans."

En fait, la seule vraie leçon qu’il a apparemment retenue de sa sanction, c’est qu’il "(faut) parfois savoir la fermer." Pas vraiment d’amende honorable de la part de Kyrgios, qui a de toute façon déclaré il y a quelques jours ne pas être plus embarrassé que ça par ses propos envers la petite amie du joueur suisse. Et la sieste au milieu du match, ça l’embarrasse ? "J'essayais de faire une sieste, c'est bien de faire la sieste." Incorrigible.

Nick Kyrgios face à Andy Murray à l'US Open

Nick Kyrgios face à Andy Murray à l'US OpenAFP

0
0