Imago

Pour Rafael Nadal, c'est tristement historique

Pour Nadal, c'est tristement historique

Le 05/09/2015 à 12:20Mis à jour Le 06/09/2015 à 06:50

US OPEN 2015 – Rafael Nadal a subi une défaite historique à plusieurs égards la nuit dernière face à Fabio Fognini.

Eurosport Player:

Voir sur Eurosport

Pas de titre en Grand Chelem cette saison...

De 2005 à 2014, soit 10 saisons de suite, Rafael Nadal avait remporté au minimum un tournoi du Grand Chelem. Il faut dire que sur ces 10 saisons, l'Espagnol a déjà gagné Roland-Garros à neuf reprises. Ça aide. Et la seule fois où le tournoi parisien lui a échappé sur la période, en 2009, il a signé son unique victoire à l'Open d'Australie. Fin de série donc pour Rafa.

... Et même pas une demi-finale

Connaitre une année blanche en Grand Chelem, sans le moindre titre, pourquoi pas. Ce qui frappe en revanche dans le bilan 2015 de Nadal dans les majeurs, c'est la faiblesse globale de celui-ci. Quart de finale à Melbourne et à Paris, 2e tour à Wimbledon et donc 3e tour ici à Flushing Meadows. Là encore, c'est la première fois depuis 2004 que Nadal n'atteint pas une seule fois les demi-finales. De 2008 à 2014, soit 7 saisons, Nadal n'est resté que 6 fois aux portes du dernier carré. Sur la seule année 2015, 4 fois...

5 majeurs de suite sans voir les demies

Wimbledon 2014. Australie, Roland-Garros, Wimbledon et US Open 2015. Lors des cinq derniers tournois du Grand Chelem auxquels il a pris part, Rafael Nadal n'a pas réussi à atteindre les demi-finales. Une telle série ne lui était arrivée qu'une seule fois dans sa carrière. C'était… lors des cinq premiers tournois majeurs de sa carrière: Wimbledon 2003, US Open 2003, Open d'Australie 2004, US Open 2004 et Open d'Australie 2005. S'il ne se hisse pas dans le dernier carré lors de sa prochaine participation en Grand Chelem, il établira un précédent.

Perdre en ayant gagné les deux premiers sets, une première

Jusqu'à ce match contre Fabio Fognini, Rafael Nadal n'avait jamais perdu en Grand Chelem après avoir mené deux sets à zéro. Il s'est retrouvé pour la première fois dans cette situation en 2003, à Wimbledon, face à Mario Ancic. Et il a gagné. Comme il a gagné 147 autres fois depuis, la dernière en date contre Diego Schwartzman au 2e tour de cet US Open.

De 148-0, Nadal est donc passé à 148-1. Sur l'ensemble de sa carrière, toutes compétitions confondues, ce n'est que sa deuxième défaite dans cette configuration. La première, c'était à Miami, en finale, en 2005, face à Roger Federer. Nadal n'avait même pas encore inauguré son palmarès en Grand Chelem... Fognini a donc été à Nadal ce que Tsonga fut à Federer à Wimbledon en 2011. Le Suisse avait subi son premier échec en Grand Chelem après avoir mené 2-0. Pour lui, la série s'était arrêté à 178.

0
0