Panoramic

Finale Djokovic - Wawrinka, monsieur 75% contre monsieur 100%

Djokovic - Wawrinka, monsieur 75% contre monsieur 100%

Le 11/09/2016 à 08:52Mis à jour Le 11/09/2016 à 22:44

US OPEN 2016 - Novak Djokovic, vainqueur des 6 finales majeures sur 8 jouées depuis 2014, affronte en finale l'un des joueurs qui l'a sérieusement bousculé en Grand Chelem au cours de cette période : Stan Wawrinka. Le Suisse, qui n'a plus perdu une finale depuis 2013, est remonté à bloc pour ce match haut en couleurs : il visera à New York son troisième titre majeur différent en trois ans.

Eurosport Player:

Voir sur Eurosport

Le contexte

Novak Djokovic n'a jamais vécu un tel US Open. Record chronométrique à l'appui, le Serbe a passé les cinq premiers tours en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Et sa demi-finale, sa dixième de rang à New York, s'est déroulée dans une drôle d'atmosphère face à un Gaël Monfils difficile à cerner. Pourtant, le résultat pour l'instant est le même que l'an passé : le numéro un mondial est de retour en finale pour tenter de soulever son troisième titre du Grand Chelem de la saison.

Vidéo - Djokovic - Monfils : Les temps forts

02:31

Face à lui, il aura sans doute l'adversaire qu'il peut redouter le plus : Stan Wawrinka, qui l'a battu deux fois lors de leurs trois dernières rencontres de Grand Chelem. Et uniquement en Grand Chelem sur les dix dernières saisons. Pourtant, le Suisse arrive avec beaucoup plus d'énergie laissée en route. Ses deux derniers matches ont certes été remportés en quatre sets, mais non sans un combat acharné face à deux compétiteurs : Juan Martin Del Potro en quart de finale et Kei Nishikori en demi-finale. A côté, les matches face aux Français Tsonga et Monfils, c'était du gâteau pour Djokovic.

C'est avec un avantage fraîcheur indéniable que le Serbe avance vers Wawrinka. Un de plus, s'il en fallait. Si on met de côté son accident à Wimbledon, la réussite de Djokovic en Grand Chelem est presque insolente depuis 2014. Et sur cette période, trois joueurs ont sérieusement contrarié le Serbe : Nadal à Paris, Nishikori à New York et... Wawrinka (à Melbourne 2014 et Paris 2015). C'est avec ce double bagage au poids conséquent que le Suisse entrera sur le court avec la certitude de pouvoir le battre une troisième fois en trois ans dans un tournoi majeur.

Vidéo - Wawrinka - Nishikori : Les temps forts

02:30

Leur face-à-face

Vidéo - Avant la lutte finale, le best of des points de Wawrinka et de Djokovic à l'US Open

02:09

Ils ont dit

Stan Wawrinka :

" Mes duels en Grand Chelem face à Novak ont été des matches incroyables. Le secret est simple : je devrai jouer son meilleur tennis pour le battre. Il est numéro un mondial et c'est un incroyable combattant. Mais j'ai assez de confiance en moi pour me dire que je peux le battre si je joue à mon meilleur niveau. J'espère le refaire dimanche. Ce sera le plus gros challenge pour moi."

Novak Djokovic :

" Ces deux trophées du Grand Chelem, il les a gagnés en gagnant contre moi. Avec cela en poche, plus une médaille olympique et une Coupe Davis, il croit encore plus en lui. Il ne sera pas rattrapé par le stress car il adore jouer des gros matches, comme moi en somme. Il a tous les coups et surtout le meilleur revers à une main du monde. Il peut être dangereux pour tout le monde, moi y compris."

Les stats à avoir en tête

. 4 - Novak Djokovic a perdu 4 finales de l'US Open entre 2007 et 2013. Seul Ivan Lendl a fait pire en en perdant 5 entre 1982 et 1989. Ce sera la 7e finale de Djokovic à l'US Open : seuls Lendl et Pete Sampras en comptent plus dans l'ère Open (8).

. 6 - Stan Wawrinka jouera la troisième finale majeure différente dans sa carrière. Ils ne sont que six à avoir réalisé pareille prouesse depuis 2001 (Federer, Murray, Nadal, Djokovic et Hewitt).

Stan Wawrinka et Novak Djokovic, à l'issue de la finale de Roland Garros 2015

Stan Wawrinka et Novak Djokovic, à l'issue de la finale de Roland Garros 2015Panoramic

Notre avis

Novak Djokovic va se frotter au dernier joueur qui l'a battu en finale de Grand Chelem. Quelle plus belle affiche en perspective entre le numéro un mondial et ce joueur qui a fait plus que ses preuves dans les tournois majeurs ? Plus que Murray et Nadal, Stan Wawrinka représente en ce moment le joueur le plus dangereux pour Djokovic. Un joueur puissant, dur au mal, capable de le bousculer à l'échange et de maintenir la pression sur son adversaire. Sans une agressivité constante dans le jeu, le Suisse sait qu'il n'aura pas le dernier mot.

Cette finale revêt une importance conséquente aussi pour Djokovic. Après un début de saison canon, et une délivrance enfin vécue à Roland-Garros, le Serbe a été extrêmement contrarié par son été. Wimbledon et les Jeux Olympiques devaient être un moment singulier pour le numéro un mondial. Il n'en a rien été. Il a juste récolté des larmes et une blessure au poignet. Son orgueil de champion a été touché et son retour en force à New York, là même où il a tant échoué en finale par le passé, serait la meilleure réponse pour finir une année de la plus belle des manières.

0
0