Lucas Pouille a retrouvé le chemin. Après un été bien compliqué au niveau des résultats, le Nordiste a repris des couleurs à New York lors de son entrée en lice dans le tournoi. Vainqueur logique de Ruben Bemelmans au premier tour en trois manches (6-3, 6-4, 6-4), lundi, à Flushing Meadows, le N.2 français a signé une de ses prestations les plus abouties de la saison. La meilleure depuis des mois, assurément. Elle lui permettra d'affronter l'Américain Jared Donaldson, tombeur de Nikoloz Basilashvili (6-0, 4-6, 6-3, 7-6(6)), au prochain tour, mercredi.

Pouille a sauvé huit balles de break

Masters Shanghai
Pouille et Chardy sortis, c'est (déjà) fini pour les Bleus en Chine
09/10/2019 À 08:58

Patron de cette rencontre du début à la fin, Pouille a retrouvé des sensations dans tous les compartiments du jeu. En chantier depuis plusieurs mois, son service retrouvé lui a permis de dicter son jeu en fond de court, et sans connaître de grands passages à vide derrière sa seconde. Très fort des deux côtés, il a assommé le Belge de coups gagnants : 49 au total. Une véritable ode à l'esprit d'initiative. Pouille a soigné son jeu en fond de court, mais il est aussi allé au filet où il a remporté plus de la moitié de ses montées (17/29). En face, Bemelmans a peu donné (18 fautes directes) mais n'a rien tenté pour le sortir de sa zone de confort.

Agressif, Pouille s'est surtout montré très fort dans les moments chauds. S'il a concédé huit balles de break lors de cette mise en bouche, il est parvenu à toutes les sauver. Les deux sauvées à 3-2 dans le troisième set lui ont d'ailleurs peut-être évité un match à rallonge. Préservé de bout en bout, son engagement sera la clé de son succès à Big Apple où il doit défendre les points de son quart de finale l'an passé. Se relancer et préserver son capital points au classement : le joueur de Grande-Synthe a plusieurs missions devant lui. La première est accomplie.

Lucas Pouille lors de son 1er tour à l'US Open 2017

Crédit: Getty Images

Masters Shanghai
Pouille s'en sort, Paire coince, Gasquet impuissant
08/10/2019 À 07:55
ATP Tokyo
Djokovic n'a fait qu'une bouchée de Pouille
04/10/2019 À 06:14